Fuel du générateur
État du filtre à air

Aller à la page : 1, 2  Suivant
No sanctuary • SIMON
le Jeu 1 Déc - 1:04
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Il n’y avait pas grand-chose à regarder, dans la minuscule salle où il s’était retrouvé. Quatre murs, un bureau, deux chaises, et de quoi se faire du thé. Riley pensait que c’était quand-même beaucoup moins impersonnel que la majorité des salles du bunker. Il y’avait comme une espèce d’odeur humaine dans ce petit espace aménagé ; certainement le thé, il pensait. Mais ensuite, il avait comme la vague impression que ces murs étaient imbibés de conversation, ou, tout du moins, de regards alourdis de conversations. Il trouvait ça étrange, de penser ça, il ne savait même pas si les gens venaient de leur propre gré ici, s’asseyaient sur la chaise où il était lui-même assis, et ouvraient leurs pensées à un étranger ; mais pour une fois depuis qu’il était arrivé au bunker, un endroit ne lui était pas totalement désagréable.

Ses lèvres s’étaient pourtant scellées après la politesse du bonsoir, et même lorsqu’il le dit, sa voix lui avait semblé rouillée par le long silence dans lequel il vivait depuis qu’il était ici. Il réalisa qu’il n’avait jamais eu une vraie conversation depuis des semaines.
Il avait accepté la chaise avec un sourire, et ensuite plus rien.
Il ne savait pas quoi dire, réellement. Pourquoi était-il ici ? Sans doute parce qu’il pensait qu’on pouvait l’aider. L’aider à quoi, il n’était pas tout à fait sûr d’avoir la réponse.
Il n’avait pas eu de crises, il ne se sentait pas particulièrement mal. Peut-être était-ce là, le problème, finalement. La plupart du temps, il ne ressentait pas grand-chose tout court. Depuis la crise interminable de larmes qu’il avait eue lorsqu’il était arrivé, il lui semblait que tout sentiment avait quitté son cœur pour n’y laisser que le creux du vide.

Et puis les insomnies, aussi. Les images de la mort lui brûlaient la rétine à chaque fois qu’il fermait les yeux pour s’endormir. Et lorsqu’il réussissait à s’assoupir, il se réveillait quelques minutes plus tard avec un marécage à la place du cœur, et la peau couverte d’une sueur qui avait l’odeur du sang. Et peu importe à quel point il la frottait compulsivement hors de son corps pendant ses douches, elle semblait persister, lourde et étouffante contre sa peau.

Il leva les yeux vers son vis-à-vis, et puis il sourit. Comme par instinct. Comme pour s’excuser de ne rien dire. Il s’était perdu dans ses pensées pour ce qui lui semblait être de longues minutes. En réalité, ça n’était sans doute pas plus que quelques secondes.
Il était là pour discuter, et pourtant, il n’arrivait à rien dire du tout.
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
avatar
Expérience :
66 / 25066 / 250

Points de vie :
90 / 15090 / 150

Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/12
Gilet Tactique : N/A
Composants électroniques : COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
Sacs : VETEMENT 0
Précision :
0 / 100 / 10

Médicaments : MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable : Métal réutilisable 0
Objet Secondaire :
Equipement 1 : N/A
Equipement 2 : VISION NOCTURNE 0
Equipement 3 : APPAREIL PHOTO 0
Equipement 4 : PEINTURE 0
Equipement 5 : LEURRES 0
Equipement 6 : MINE 0
Equipement 7 : TORCHE 0
Equipement 8 : BANDAGES 0
Equipement 9 : Corde 0
Equipement 10 : N/A
Equipement 11 : N/A
Equipement 12 : N/A
Arme primaire en main : M- AUCUNE ARME
Mod : Skin : test
Mod : Optique : ACC - Niv 7
Mod : Chargeur : ACC- Aucun
Mod : Poignée : POIGNÉE- Aucune
Mod : Bouche : DEVANT- Aucun
Mod : Autre : SOUS- Aucun
Arme au corps à corps : M- AUCUNE ARME
Arme secondaire en main : S- AUCUNE ARME
Arme dans l'inventaire : I- AUCUNE ARME
Munitions 1 :
Munitions 2 :
Munitions 3 :
Competence 1 : JERRICAN 0
Competence 2 : CIGARETTE 0
Competence 3 : Aucune Compétence Active
Compétence 4 :
Crédits avatar/images :
Messages : 97
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 20
Survivant du bunker
le Jeu 1 Déc - 22:07

Identité
Personnage:
Spécialité: Psychologue
66 / 25066 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 10/12N/ACOMPOSANTS ELECTRONIQUES 0VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0Métal réutilisable 0N/AVISION NOCTURNE 0APPAREIL PHOTO 0PEINTURE 0LEURRES 0MINE 0TORCHE 0BANDAGES 0Corde 0N/AN/AN/AM- AUCUNE ARMEtestACC - Niv 7ACC- AucunPOIGNÉE- AucuneDEVANT- AucunSOUS- AucunM- AUCUNE ARMES- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0CIGARETTE 0Aucune Compétence Active 97Masculin21/10/201620
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.



No sanctuary

feat. Riley



Simon observait l'individu qui était entré dans son bureau. C'était un jeune garçon, peut-être la vingtaine. A première vu, quelque clochait. Facile à deviner, sinon pourquoi serait-il venu voir Simon de son propre chef ? Il était toujours préférable que cela se passe ainsi, ça faisait d'ailleurs un long moment que les gros bras de la sécurité n'avait pas emmené quelqu'un de force. Et de la même occasion cela ne forçait pas Simon à faire une analyse, car oui, on dit «ça force les gens à aller voir le psy» mais personne ne dit que l'on force aussi le psy. Dans leur tête, les gens ne voient qu'eux, et plusieurs fois ils oublient qu'ils ne sont pas seuls dans ce monde.

Après le simple «bonsoir», ils restèrent là à se regarder. Simon lui aussi resta silencieux. Après tout, peut-être que son silence était une façon de s'exprimer. Se regarder en chien de faïence, c'était bien un moment, le regard pouvait être un moyen de communication, tout aussi efficace que la parole. Les secondes semblèrent une éternité dans ce silence, puis finalement, il sourit. Simon resta perplexe, son mug dans le main, le regard plongé dans celui de ce garçon. Bon, s'il ne parlait pas, Simon pensa que c'est parce qu'il n'y arrivait pas, trop difficile de parler ? La peur ? La honte ? Beaucoup trop de possibilité et pour le moment rien pour dégrossir un peu le trait.

"Plutôt rouge ou bleu ?"

Rien à voir avec la situation, mais il fallait bien trouver quelque chose à dire, ne serait-ce que pour avoir un haussement de sourcil ou un air d'incompréhension. Pour le moment la communication n'était pas la chose la plus... Simple à mettre en place. Puis s'il n'était pas capable de parler c'est qu'il y avait en effet un problème, et plutôt sérieux en un sens.



© Code Anéa - N-U



"Les femmes bordéliques sont douées au lit."

RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
66 / 25066 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 1
0/12
N/A
COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable 0
N/A
VISION NOCTURNE 0
APPAREIL PHOTO 0
PEINTURE 0
LEURRES 0
MINE 0
TORCHE 0
BANDAGES 0
Corde 0
N/A
N/A
N/A
M- AUCUNE ARME
test
ACC - Niv 7
ACC- Aucun
POIGNÉE- Aucune
DEVANT- Aucun
SOUS- Aucun
M- AUCUNE ARME
S- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
CIGARETTE 0
Aucune Compétence Active
97
Masculin
21/10/2016
20
le Sam 10 Déc - 3:46
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
 Plutôt rouge ou bleu ?
La question siffla contre ses oreilles comme une alarme de guerre. Le regard élargi, les pupilles dilatées, il fixait toujours son vis-à-vis. Il porta ses doigts à quelques mèches noires qui dépassaient de leur cadre, et la tête légèrement penchée sur le côté, il les replaça à l’arrière de son oreille. Il était surpris. Il était aussi relativement soulagé, une fois l’étonnement passé, que l’homme lui ait enfin adressé la parole. Quelques secondes seulement – et le silence lui avait semblé s’éterniser.
Il pensa aux couleurs. Définitivement pas rouge. Il le pensa, il faillit le dire. Était-ce trop catégorique ? Riley ne savait pas ce que cette question voulait dire ; y’avait-il un sens derrière son choix ? Y’avait-il un bon ou un mauvais choix ? Était-il en train de trop réfléchir ? Il reporta le poids de son corps d’une cuisse à l’autre, une main fermement serrée contre le rebord de la chaise.
Il comptait mentalement chaque mouvement qu’il faisait.

« Plutôt blanc. »

Son regard fuyait alors ; vers le réel, pourtant. La tasse de porcelaine entre les doigts de l’homme, les lumières artificielles et puis le contour de ses propres articulations fermées. Et puis ensuite un peu plus loin que le réel. Vers les rondeurs d’une forêt lointaine recouverte de neige, les morceaux de sucre en abondance dans les tasses de café, la couleur de ses dents de lait que Vito lui arrachait sans ménagement lorsqu’elles se desserraient trop de leur arcade. Il n’aurait jamais pensé que ce souvenir puisse devenir heureux.

Sa voix semblait venir de loin lorsqu’il parla enfin.

« J’ai une tasse un peu comme celle-là chez moi. » Une pause. L’imperceptible moue de la douleur à la commissure de la lèvre, une unique fossette creusée au coin de la bouche, et son expression faciale retourna à la normale. « J’avais. »
Et le sourire flou ensuite, le sourire d’excuse encore. Cette fois-ci il ne savait pas à qui est-ce qu’il s’excusait. Les éclats d’un souvenir lui brouillèrent la vision l’espace d’un bref instant. Subitement il devint trop intense à garder, et la phrase échappa à sa gorge.

« Mon père collectait les tasses de thé et de café. »

ENCORE PARDON pour les 10 jours de retard (et puis c'est court) mais pour me faire pardonner je te délivre un Riley un peu plus bavard ♥
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
avatar
Expérience :
66 / 25066 / 250

Points de vie :
90 / 15090 / 150

Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/12
Gilet Tactique : N/A
Composants électroniques : COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
Sacs : VETEMENT 0
Précision :
0 / 100 / 10

Médicaments : MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable : Métal réutilisable 0
Objet Secondaire :
Equipement 1 : N/A
Equipement 2 : VISION NOCTURNE 0
Equipement 3 : APPAREIL PHOTO 0
Equipement 4 : PEINTURE 0
Equipement 5 : LEURRES 0
Equipement 6 : MINE 0
Equipement 7 : TORCHE 0
Equipement 8 : BANDAGES 0
Equipement 9 : Corde 0
Equipement 10 : N/A
Equipement 11 : N/A
Equipement 12 : N/A
Arme primaire en main : M- AUCUNE ARME
Mod : Skin : test
Mod : Optique : ACC - Niv 7
Mod : Chargeur : ACC- Aucun
Mod : Poignée : POIGNÉE- Aucune
Mod : Bouche : DEVANT- Aucun
Mod : Autre : SOUS- Aucun
Arme au corps à corps : M- AUCUNE ARME
Arme secondaire en main : S- AUCUNE ARME
Arme dans l'inventaire : I- AUCUNE ARME
Munitions 1 :
Munitions 2 :
Munitions 3 :
Competence 1 : JERRICAN 0
Competence 2 : CIGARETTE 0
Competence 3 : Aucune Compétence Active
Compétence 4 :
Crédits avatar/images :
Messages : 97
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 20
Survivant du bunker
le Sam 10 Déc - 8:19

Identité
Personnage:
Spécialité: Psychologue
66 / 25066 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 10/12N/ACOMPOSANTS ELECTRONIQUES 0VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0Métal réutilisable 0N/AVISION NOCTURNE 0APPAREIL PHOTO 0PEINTURE 0LEURRES 0MINE 0TORCHE 0BANDAGES 0Corde 0N/AN/AN/AM- AUCUNE ARMEtestACC - Niv 7ACC- AucunPOIGNÉE- AucuneDEVANT- AucunSOUS- AucunM- AUCUNE ARMES- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0CIGARETTE 0Aucune Compétence Active 97Masculin21/10/201620
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.



No sanctuary

feat. Riley



Blanc, la couleur neutre, la couleur de la paix, la couleur faite de toutes les autres. Il faut savoir qu’à cette question seulement 70% des gens choisissent entre rouge et bleu, car elle font partie des couleurs dominantes. Rouge parce que depuis notre enfance tout ce qui est de couleur et important. Les commentaires de professeur était en rouge, les panneaux de signalisation en rouge, les voitures rouges vont plus vite (les petits garçon savent). Et bleu car c’est la couleur de «base» des garçons. Oui l’humanité aime bien les cases, les filles c’était rose et les barbies, les garçons c’était bleu et action man. Simon pourrait d’ailleurs débattre pendant des heures pour prouver que la manière dont on élève un enfant changera sa façon d’être par rapport au monde. Il nota la réponse dans un coin de sa tête.

«J’avais», il avait eu besoin de préciser, pas à Simon, mais à lui même en quelque sorte. Un peu comme s’il avait parlé un peu trop vite et qu’il avait corrigé son erreur après. La dernière phrase fut dite d’une drôle de manière et cela frappa le Psychologue. On aurait une phrase qui d’un coup était sortie comme ça, sans vraiment pouvoir être contrôlé. Rapidement, Simon se fit un avis sur la question. Vraisemblablement, le problème semblait venir du passé, passé qui à présent n’est rien d’autre que de simple éclat de souvenir. Éclats douloureux, suffisamment pour ne pas pouvoir être gardé.

“Quelqu’un qui avait des tasses de Thé chez lui, ne pouvait être qu’un homme bien.”

Simon se redressa sur sa chaise, le jeune garçon semblait… Bizarre, on aurait dit que pendant un instant il était avec Simon, et l’instant d’après perdu dans une vague de souvenirs. Il fallait essayer de le reconcentrer un peu, voir de le détendre.

“Tu sais quoi ? Ferme les yeux, pense à un rivage, une belle plage de sable fin. Visualise bien cette plage où tu trouves, tu sens le vent marin soufflait dans tes cheveux, l’eau atteignant tes jambes, l'odeur de la mer. Je veux que ta respiration soit en symbiose avec les vagues. Tu vois vagues devant toi, elles sont très lente, la mer est des plus calmes en cette saison, quand la vague arrive vers toi tu expires le plus lentement possible. Quand elle repart tu inspires toujours aussi lentement. Tu ne vois que les vagues, tu ne ressens que le vent marin et l'odeur de la mer.”



© Code Anéa - N-U



"Les femmes bordéliques sont douées au lit."

RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
66 / 25066 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 1
0/12
N/A
COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable 0
N/A
VISION NOCTURNE 0
APPAREIL PHOTO 0
PEINTURE 0
LEURRES 0
MINE 0
TORCHE 0
BANDAGES 0
Corde 0
N/A
N/A
N/A
M- AUCUNE ARME
test
ACC - Niv 7
ACC- Aucun
POIGNÉE- Aucune
DEVANT- Aucun
SOUS- Aucun
M- AUCUNE ARME
S- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
CIGARETTE 0
Aucune Compétence Active
97
Masculin
21/10/2016
20
le Lun 12 Déc - 21:50
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Le sourire que lui rendit Riley était plus grand que tous les autres, immense ; ses deux fossettes s’étaient creusées au fond de ses joues, et ses yeux s’étaient levés vers lui. Oui, il avait envie de lui dire, Vito est une très bonne personne. Il l’avait peut-être dit par pure gentillesse, pour remplir le silence, nourrir le dialogue ou alors simplement parce qu’il le pensait. Riley ne savait pas, mais il y’avait comme une espèce de douceur dans le fait que quelqu’un d’autre que lui parle de son père.
Il comptait lui répondre par des mots, briser la chaine de silence, mais l’homme se redressait dans sa chaise et Riley s’écrasa dans la sienne.

Ferme les yeux, il avait dit. Son sourire s’était légèrement effacé, pas totalement, trahissait cette fois-ci une espèce de confusion. Il abaissa ses paupières, lentement. Et dans le noir absolu, le sang se glaça dans ses artères avant de commencer à lui battre contre les tempes. Il pouvait entendre les battements de son cœur ; rapides comme les flashs d’un stroboscope.
Il essaya de se concentrer sur les mots du psychologue. Une belle plage de sable, des vagues aux bouts des orteils, calmes, lentes. L’odeur de la poussière le prit à la gorge. Il essaya de la chasser de toutes ses forces, de se concentrer uniquement sur la voix de l’homme. Le sifflement malsain d’un vent toxique battait contre ses oreilles, le bruit de ses pas sur le gravier des routes ravagées. Il avait marché longtemps sur ces routes, les yeux fermés exactement comme à cet instant-là, du sang plein les mains.
Il ouvrit les yeux, brusquement. Ses articulations étaient blanches, ses doigts fermement accrochés au rebord de la chaise.

« Pardon. »

Les images s’étaient envolées au moment où le premier rayon de lumière atteignit son regard. Il se sentait mal de n’avoir pas pu garder les yeux fermés.

« Je peux réessayer. Je peux - »

Il n’était là que depuis quelques semaines à peine ; il savait, il avait compulsivement compté les jours.
Il n’avait rien fait, à part manger, retenir les visages, compter les marches des escaliers encore et encore, essayer de lire et ne pas y arriver. Essayer de dormir et rarement y arriver.
Il n’y arriverait pas, comment pouvait-il ? Comment eux le faisaient-ils ?


« Comment est-ce qu’ils font ? » Sa voix l’avait dépassé, tendue, cassée comme l’était d’habitude, ou encore peut-être un peu plus.
« Comment est-ce qu’ils dorment ? Comment est-ce qu’ils le font si facilement ? Comment est-ce qu’ils effacent les images ? Est-ce qu’ils veulent rentrer chez eux, eux aussi ? Est-ce qu’on s’adapte ? Moi je veux savoir, je veux faire comme eux, je veux savoir comment on fait, si on guérit, je n’avais jamais tué personne avant. » Chut, tais-toi, tu vas pleurer.
« Je n’ai jamais voulu tuer personne. » Pour survivre il l’a fait, il le referait, il en était sûr. Ça ne rendait jamais la chose agréable, facile. Pour un garçon dont les éclats de rébellion consistaient à voler l’alcool de son père lorsqu’il avait le dos tourné, rouler un joint, coucher avec un inconnu et partir en douce le lendemain, il s’était trop vite retrouvé avec du sang sur les mains.
Personne n’irait bien après, pas vrai ? Il n’était pas faible, pas vrai ?
Il n’avait pas intérêt à être faible.

Bienvenue dans le Rollercoaster émotionnel de Riley. Enjoy your ride!
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
avatar
Expérience :
66 / 25066 / 250

Points de vie :
90 / 15090 / 150

Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/12
Gilet Tactique : N/A
Composants électroniques : COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
Sacs : VETEMENT 0
Précision :
0 / 100 / 10

Médicaments : MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable : Métal réutilisable 0
Objet Secondaire :
Equipement 1 : N/A
Equipement 2 : VISION NOCTURNE 0
Equipement 3 : APPAREIL PHOTO 0
Equipement 4 : PEINTURE 0
Equipement 5 : LEURRES 0
Equipement 6 : MINE 0
Equipement 7 : TORCHE 0
Equipement 8 : BANDAGES 0
Equipement 9 : Corde 0
Equipement 10 : N/A
Equipement 11 : N/A
Equipement 12 : N/A
Arme primaire en main : M- AUCUNE ARME
Mod : Skin : test
Mod : Optique : ACC - Niv 7
Mod : Chargeur : ACC- Aucun
Mod : Poignée : POIGNÉE- Aucune
Mod : Bouche : DEVANT- Aucun
Mod : Autre : SOUS- Aucun
Arme au corps à corps : M- AUCUNE ARME
Arme secondaire en main : S- AUCUNE ARME
Arme dans l'inventaire : I- AUCUNE ARME
Munitions 1 :
Munitions 2 :
Munitions 3 :
Competence 1 : JERRICAN 0
Competence 2 : CIGARETTE 0
Competence 3 : Aucune Compétence Active
Compétence 4 :
Crédits avatar/images :
Messages : 97
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 20
Survivant du bunker
le Lun 12 Déc - 22:28

Identité
Personnage:
Spécialité: Psychologue
66 / 25066 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 10/12N/ACOMPOSANTS ELECTRONIQUES 0VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0Métal réutilisable 0N/AVISION NOCTURNE 0APPAREIL PHOTO 0PEINTURE 0LEURRES 0MINE 0TORCHE 0BANDAGES 0Corde 0N/AN/AN/AM- AUCUNE ARMEtestACC - Niv 7ACC- AucunPOIGNÉE- AucuneDEVANT- AucunSOUS- AucunM- AUCUNE ARMES- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0CIGARETTE 0Aucune Compétence Active 97Masculin21/10/201620
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.



No sanctuary

feat. Riley



On pouvait sentir toute la bonne volonté qu'il y mettait. Il y avait l'envie d'essayer, l'envie d'y croire. Mais quelque chose le ramenait à la réalité, la vraie, la dure réalité qui fait qu'on l'on est en vie uniquement parce que l'on vit sous terre. Oui, certains choses sont plus ou moins facile à encaisser. Inutile pour Simon de refaire l'expérience, il avait droit au bon vieux syndrome de stress post-traumatique. Dans cette situation par la fait d'avoir était confronté à la mort, en tuant semble t-il. Rien n'est plus destructeur que ce syndrome, sans aide, il finit par vous ronger, comme la rouille ronge le fer. Le plus souvent on voit ça avec les soldats, mais comme dans beaucoup de chose, certains y sont sensible d'autre non. Simon avait vu des vétérans qui n'avait pas un seul trouble, et pourtant Dieu seul était en mesure de savoir combien il avait vu de mort, combien il avait tiré de balles, combien d'homme ils avaient tué. Et d'un autre côté, certains n'avaient rien demandé, et une balle sifflant un peu trop près avait tout déclenché. Il n'est pas chose facile de faire face à la mort, autant en la donnant qu'en l'évitant. Bon, il n'y avait pas mille façons de gérer la chose, le meilleur était de le faire parler. Qu'il puisse vider son sac, essayer de comprendre un peu mieux.

"Tu peux réessayer, mais tu peux surtout y arriver, c'est ça le plus important."

Simon marqua une légère pose, sirotant son thé.

"Premièrement, tu souffres de ce que l'on nomme un syndrome de stress post-traumatique, tu fermes les yeux et pleins d'image stressante et choquante refont surface, image que tu essayes de cacher au plus profond de toi. J'imagine que tu te penses faible, laisse moi te dire que non. Des soldats, donc des personnes qui sont entraînés à faire la guerre et à tuer en souffre. C'est tout à fait normal. Nous avons tous, plus ou moins un niveau de sensibilité différent, cela explique pourquoi certain en souffre et d'autre non."

L'important était premièrement de lui faire comprendre que ce dont il souffrait était quelque chose de «normal». Ce n'était pas un syndrome très rare, plutôt un cas d'école pour être franc.

"Je pense que l'on ne s'adapte jamais vraiment, avec mon aide, tu parviendras a passer au dessus de cela. Tu arriveras à surmonter ces peurs qui t'empêche de dormir. Tu as tuer quelqu'un, oui c'est horrible et ? C'était lui ou toi après tout. Si les autres dorment sur leur deux oreilles c'est parce qu'aucun n'a vécu ce que TU as vécu. Ne te compare jamais à eux tu n'y trouvera jamais ton compte. Reste toi même, ce que tu es et ce que tu vaux. Commençons d'abord par le commencement, explique moi comment c'est arrivé ? Si tu veux bien sûr, je ne vais pas te forcer, nous pouvons même changer de sujet au besoin."


© Code Anéa - N-U



"Les femmes bordéliques sont douées au lit."

RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
66 / 25066 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 1
0/12
N/A
COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable 0
N/A
VISION NOCTURNE 0
APPAREIL PHOTO 0
PEINTURE 0
LEURRES 0
MINE 0
TORCHE 0
BANDAGES 0
Corde 0
N/A
N/A
N/A
M- AUCUNE ARME
test
ACC - Niv 7
ACC- Aucun
POIGNÉE- Aucune
DEVANT- Aucun
SOUS- Aucun
M- AUCUNE ARME
S- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
CIGARETTE 0
Aucune Compétence Active
97
Masculin
21/10/2016
20
le Lun 12 Déc - 23:37
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
C’était lui ou toi, non ? Oui. Riley le savait. Riley en était parfaitement conscient. Quelque part la culpabilité consciente ne le rongeait plus ; existait simplement comme un fond sonore à peine perceptible. Son corps avait réagi au quart de tour, l’adrénaline, l’instinct incontrôlable de survie, toutes ses fonctions primitives qui avaient fait bouger ses muscles dans un seul et unique but – il n’avait pas réfléchi, il n’avait rien prémédité, pas eu le choix ; son corps s’était tout simplement transformé en une arme létale. Mais il avait tué quelqu’un. Il aurait pu avoir n’importe quel visage, Riley ne l’avait pas vu en détails, n’importe quel prénom. Une histoire, une famille, l’envie de survivre lui aussi. C’était ça, le plus dur à avaler. Il était humain, tout comme lui. Et l’instant où le corps de Riley avait réagi avant le sien avait décidé de qui d’entre eux méritait de vivre. C’était injuste. Riley trouvait ça atrocement injuste.

« Je vais essayer. » Après tout, le psychologue lui avait dit : tu n’es pas faible. Il voulait le prouver, il voulait se le prouver à lui-même, avant tout. « Je vais le faire. » Reste toi-même. Ce que tu es, et ce que tu vaux. Il avait fait tourner ces phrases dans sa tête, les rajoutant aux mantras qu’il se répéterait lorsque tout redeviendra noir à nouveau.

« Je marchais seul depuis plusieurs jours. Je n’avais croisé personne, que des cadavres. » L’odeur de la poussière le prit à nouveau à la gorge, mélangée à des relents étranges de cendres, de soufre, de carcasses en décomposition. Il voulait la chasser, ses doigts le démangeaient de sortir un paquet inexistant de cigarettes, d’en planter une entre les lèvres et de l’allumer. Il fit le geste mentalement. Il souffla la fumée invisible dans un soupir, avant de reprendre. « Je l’ai vu. Il venait vers moi. Je sais pas pourquoi j’ai pas eu peur, j’aurais dû mais… C’était quelqu’un, il était là, c’était un homme tout comme moi et je n’avais croisé personne. Je sais pas ce que j’ai pensé. » L’image était vive, il le voyait, une silhouette dans un brouillard de poussière. Il voulait lui crier fous le camp, va-t’en, ne viens pas, ça va mal finir, je n’ai pas envie de te tuer. Il voulait se lever, reculer, partir ailleurs, courir loin de sa silhouette, mais l’image était là, le rattrapait, et ses muscles à lui étaient immobiles. « Quand il s’est rapproché j’ai vu qu’il courrait vers moi. Et c’est là que j’ai paniqué. J’ai pas eu le temps de réagir, j’étais paralysé, il s’est jeté sur moi. Il m’a cogné, je n’ai pas senti le coup. » Non, non, arrête. Dis-lui qu’on arrête, parle d’autre chose. Il pouvait sentir le poids de l’homme sur lui. Il ne réalisait pas qu’il respirait plus fort. Il ne voulait pas pleurer, il ne voulait pas arrêter. Il fallait le dire. Le psychologue lui avait dit qu’il pourrait l’aider ; il devait le laisser l’aider. « J’ai pris mes clés, dans ma poche, sans réfléchir. Je les ai plantées dans son cou, de toutes mes forces. Je n’ai pas réalisé, ça s’est passé trop vite. »

Il se tut, et le silence lui siffla dans les oreilles. Il sentait le sang imbiber ses gants, absorbé par le tissu, et coller à ses doigts. Il posa ses deux mains sur la table. Un contact solide et froid.
Il avait tout dit. Tout dit d’une traite. Revécu. Aucune larme ne roulait sur sa joue. Il se sentait atrocement mal, et quelque part il se sentait accompli ; il avait dit qu’il allait le faire, et il l’a fait.
« Est-ce que je peux avoir du thé ? »
Et une putain de cigarette ?
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
avatar
Expérience :
66 / 25066 / 250

Points de vie :
90 / 15090 / 150

Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/12
Gilet Tactique : N/A
Composants électroniques : COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
Sacs : VETEMENT 0
Précision :
0 / 100 / 10

Médicaments : MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable : Métal réutilisable 0
Objet Secondaire :
Equipement 1 : N/A
Equipement 2 : VISION NOCTURNE 0
Equipement 3 : APPAREIL PHOTO 0
Equipement 4 : PEINTURE 0
Equipement 5 : LEURRES 0
Equipement 6 : MINE 0
Equipement 7 : TORCHE 0
Equipement 8 : BANDAGES 0
Equipement 9 : Corde 0
Equipement 10 : N/A
Equipement 11 : N/A
Equipement 12 : N/A
Arme primaire en main : M- AUCUNE ARME
Mod : Skin : test
Mod : Optique : ACC - Niv 7
Mod : Chargeur : ACC- Aucun
Mod : Poignée : POIGNÉE- Aucune
Mod : Bouche : DEVANT- Aucun
Mod : Autre : SOUS- Aucun
Arme au corps à corps : M- AUCUNE ARME
Arme secondaire en main : S- AUCUNE ARME
Arme dans l'inventaire : I- AUCUNE ARME
Munitions 1 :
Munitions 2 :
Munitions 3 :
Competence 1 : JERRICAN 0
Competence 2 : CIGARETTE 0
Competence 3 : Aucune Compétence Active
Compétence 4 :
Crédits avatar/images :
Messages : 97
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 20
Survivant du bunker
le Mar 13 Déc - 21:20

Identité
Personnage:
Spécialité: Psychologue
66 / 25066 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 10/12N/ACOMPOSANTS ELECTRONIQUES 0VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0Métal réutilisable 0N/AVISION NOCTURNE 0APPAREIL PHOTO 0PEINTURE 0LEURRES 0MINE 0TORCHE 0BANDAGES 0Corde 0N/AN/AN/AM- AUCUNE ARMEtestACC - Niv 7ACC- AucunPOIGNÉE- AucuneDEVANT- AucunSOUS- AucunM- AUCUNE ARMES- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0CIGARETTE 0Aucune Compétence Active 97Masculin21/10/201620
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.



No sanctuary

feat. Riley



Simon écouta attentivement les explications, sentant bien les moment difficiles durant le récit. Le jeune homme ne s'ébranla pas et continua son récit, montrant ainsi qu'il était tout même fort, qu'au fond il s'agissait d'un battant. Il était cependant bien vrai que, tuer quelqu'un en lui plantant des clefs dans la gorge n'était pas la manière de tuer la plus propre. Rien à voir avec une balle par exemple. Une balle c'était rapide, propre. La gorge, on se vide de son sang durant une minute voir un peu moins. Et la jugulaire ça éclabousse pas mal. Simon savait tout cela, non pas parce qu'il avait tué, d'ailleurs il n'avait encore jamais tué quelqu'un. Mais il avait une copine qui faisait des étude pour devenir médecin légiste dans le domaine judiciaire. En bon copain il l'aider à réciter ses leçons. Il semblait... Se sentir un peu mieux après avoir tout dit, Simon se doutait qu'il n'en avait sans doute jamais parler à quelqu'un. Et garder des choses pour soit, ça peut-être des plus destructeur. Maintenant il voulait du Thé, était-il en train de se sentir un peu mieux ? Du moins assez pour faire la causette.

"Oui bien sûr."

Simon se leva et attrapa la bouilloire, il installa le sachet de Thé dedans et y versa l'eau chaude. Une légère vapeur s'échappa de la tasse. Il la reposa sur la table juste devant son invité, puis retourna s'asseoir. Il sirota une nouvelle fois son Thé, il n'en restait plus beaucoup dans la tasse. Une bonne étape de passée, il s'était ouvert à lui, comme résultat ce n'était pas rien. A peine une quinzaine de minutes plus tôt ils se regardaient en chien de faïence

"La magie de l'adrénaline, en cas de danger le corps réagit, tout autant que la personne. J'imagine que tu te sens coupable, c'est normal, il n'est pas facile de supprimer une vie, même lorsque sa propre survie en dépend. Tu ne dois pas te sentir coupable d'avoir était plus rapide que cet individu, tu penses que lui aurait eu du mal à dormir après ?"

Simon marqua une pause le temps de prendre une inspiration.

"Tu vois, moi par exemple, je n'ai jamais tué quelqu'un. Je me suis déjà battu, pour diverse raison, j'irai même jusqu'à dire que j'ai un bon crochet du droit, mais tuer non jamais. Pour tout avouer, cela me fait peur. Suis-je quelqu'un de faible pour autant ?"

Petit à petit, Simon pensait pouvoir parvenir à l'aider, du moins à comprendre.


© Code Anéa - N-U



"Les femmes bordéliques sont douées au lit."

RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
66 / 25066 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 1
0/12
N/A
COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable 0
N/A
VISION NOCTURNE 0
APPAREIL PHOTO 0
PEINTURE 0
LEURRES 0
MINE 0
TORCHE 0
BANDAGES 0
Corde 0
N/A
N/A
N/A
M- AUCUNE ARME
test
ACC - Niv 7
ACC- Aucun
POIGNÉE- Aucune
DEVANT- Aucun
SOUS- Aucun
M- AUCUNE ARME
S- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
CIGARETTE 0
Aucune Compétence Active
97
Masculin
21/10/2016
20
le Mer 14 Déc - 22:09
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Riley le suivait tranquillement des yeux alors qu’il préparait son thé. Sa respiration s’était calmée, le goût de la cendre quittait progressivement sa bouche, glissait lentement le long de sa gorge, accentué par chaque souffle qu’il prenait. Il avait l’air paisible, presque tout aussi calme que lorsqu’il était venu.
Riley avait très souvent l’air vraiment calme, même alors que son cœur battait à en rompre, même alors qu’il sentait encore le sang brûlant couler entre ses doigts et sur le rebord de la table. Il le sentait aussi sur son corps, sur son visage. Il eut brusquement l’envie incontrôlable de prendre une douche.

Il porta sa main à son cou, pour glisser sa paume froide contre sa peau.
Le psychologue déposa la tasse en face de lui et il la saisit entre ses mains immédiatement. La chaleur était modérée au début, diffusait lentement dans ses paumes, puis devenait brûlante. Il aimait bien la morsure, c’était une bonne distraction. Il réussit à lui décrocher un autre sourire, encore, suivi d’un soupçon de « merci ». Il n’était pas encore prêt à reprendre la parole, alors il l’écoutait seulement, éloignait parfois ses paumes de la tasse lorsqu’elle devenait trop chaude, avant de l’encercler avec ses mains à nouveau.

À sa dernière question, Riley sembla vraiment réfléchir. Il voulait dire non, avoir peur de tuer n’était pas synonyme d’être faible. Mais en réalité, il ne savait même pas s’il le pensait encore.
« Je ne sais pas. » Un court silence, et puis il sentit que sa réponse était bien trop vague. « En d’autres circonstances, non. Ce n’est pas faible, c’est humain. Mais c’est plus comme avant maintenant. Le monde, et les gens. La loi, la morale. Tout ça, c’est plus comme avant. » Il baissa les yeux vers sa tasse, et la porta à ses lèvres avant de souffler dessus et de prendre une gorgée. Le liquide brûlant finit de supprimer tout arrière-goût désagréable dans sa gorge. Il pensa qu’il aurait bien voulu y mettre trois cuillères de sucre et de l’eau de rose, comme il le faisait toujours. L’absurdité de cette pensée le fit sourire. « Avant, quand j’étais gamin, je me sentais coupable quand j’écrasais les escargots dans la rue, pendant les saisons de fortes pluies, je marchais toujours la tête baissée en faisant attention. » Il reposa sa tasse sur la table. « Mais je ne peux plus être cet enfant maintenant, parce que le monde n’est plus pareil. »
Il avait eu le temps d’y penser, tous les silences du monde et toutes les nuits d’insomnie. Il fit courir son doigt sur le rebord de la tasse, avant de lever le regard vers lui.
« On devrait tous s’adapter. C’est ce que je veux, j’imagine. M’habituer. Tuer ne devrait plus nous faire peur si c’est le seul moyen de survivre. »

Il réalisait le poids de ses propres mots au fur et à mesure qu’il les disait. Ils étaient étrangement moins légers lorsqu’il les gardait captifs dans ses pensées.
« Je veux pouvoir être en mesure de me protéger, et de protéger les autres, sans me sentir mal de l’avoir fait après. »
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
avatar
Expérience :
66 / 25066 / 250

Points de vie :
90 / 15090 / 150

Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/12
Gilet Tactique : N/A
Composants électroniques : COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
Sacs : VETEMENT 0
Précision :
0 / 100 / 10

Médicaments : MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable : Métal réutilisable 0
Objet Secondaire :
Equipement 1 : N/A
Equipement 2 : VISION NOCTURNE 0
Equipement 3 : APPAREIL PHOTO 0
Equipement 4 : PEINTURE 0
Equipement 5 : LEURRES 0
Equipement 6 : MINE 0
Equipement 7 : TORCHE 0
Equipement 8 : BANDAGES 0
Equipement 9 : Corde 0
Equipement 10 : N/A
Equipement 11 : N/A
Equipement 12 : N/A
Arme primaire en main : M- AUCUNE ARME
Mod : Skin : test
Mod : Optique : ACC - Niv 7
Mod : Chargeur : ACC- Aucun
Mod : Poignée : POIGNÉE- Aucune
Mod : Bouche : DEVANT- Aucun
Mod : Autre : SOUS- Aucun
Arme au corps à corps : M- AUCUNE ARME
Arme secondaire en main : S- AUCUNE ARME
Arme dans l'inventaire : I- AUCUNE ARME
Munitions 1 :
Munitions 2 :
Munitions 3 :
Competence 1 : JERRICAN 0
Competence 2 : CIGARETTE 0
Competence 3 : Aucune Compétence Active
Compétence 4 :
Crédits avatar/images :
Messages : 97
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 20
Survivant du bunker
le Jeu 15 Déc - 21:20

Identité
Personnage:
Spécialité: Psychologue
66 / 25066 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 10/12N/ACOMPOSANTS ELECTRONIQUES 0VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0Métal réutilisable 0N/AVISION NOCTURNE 0APPAREIL PHOTO 0PEINTURE 0LEURRES 0MINE 0TORCHE 0BANDAGES 0Corde 0N/AN/AN/AM- AUCUNE ARMEtestACC - Niv 7ACC- AucunPOIGNÉE- AucuneDEVANT- AucunSOUS- AucunM- AUCUNE ARMES- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0CIGARETTE 0Aucune Compétence Active 97Masculin21/10/201620
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.



No sanctuary

feat. Riley



C'est vrai que le monde avait changé, et pas qu'un peu. Ils avaient bien de la chance d'avoir le bunker, d'avoir pu vivre tout simplement. Combien avait eu leur chance ? La vie des autres et une chose précieuse, mais la notre l'est plus encore. Effectivement, la «vraie vie» était loin derrière eux, fini les promenades au magasin, adieu les restaurant, bonjour la cantine du bunker.

"Heureusement d'ailleurs, tu imagines si l'on avait te coller un procès parce que tu t'étais défendu ? Idem pour la morale. On pense souvent que notre vie est bien plus importante que celle des autres, mais qui sommes nous pour décider de l'importance de la vie d'autrui ? Ça ferait un superbe sujet de philo tu ne trouves pas ?"

Belle image l'histoire des escargots, sauf qu'aujourd'hui ces mêmes escargots étaient beaucoup plus gros et capable de tenir une arme. Simon avait fini son Thé, il posa doucement le mug sur son bureau et le poussa pour le faire glisser.

"Tu te trouves, la vision du monde que tu avais n'est plus la même. Mais le monde n'a pas changé. Des gens continues de vivre, de sourire, de rigoler et ainsi de suite. Ce n'est pas parce qu'on ne voit pas d'arc-en-ciel qu'il n'y en a plus."

Il se minait le moral et la volonté en repensant au monde qu'il avait connu. Une forme de nostalgie ou tout simplement pour se protéger de cette dure réalité. Il fallait un certain temps pour s'y adapter.

"Tu sais, j'ai longuement discuter avec un ancien vétéran, il s'appelait James. Aujourd'hui il n'est plus... Là... Il m'a avoué que ce n'est jamais simple de tuer, même lorsqu'il s'agit de survivre ou de protéger un être cher. Que ceux étant capable de tuer sans rien ressentir, ne serait-ce qu'une pointe de remord devrait être enfermé à double tour. Tu t'habitueras un jour sans nul doute, tu arriveras à fermer les yeux et a dormir. Mais au fond tu resteras un homme, et tu ne trouveras jamais ça facile."



© Code Anéa - N-U



"Les femmes bordéliques sont douées au lit."

RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
66 / 25066 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 1
0/12
N/A
COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable 0
N/A
VISION NOCTURNE 0
APPAREIL PHOTO 0
PEINTURE 0
LEURRES 0
MINE 0
TORCHE 0
BANDAGES 0
Corde 0
N/A
N/A
N/A
M- AUCUNE ARME
test
ACC - Niv 7
ACC- Aucun
POIGNÉE- Aucune
DEVANT- Aucun
SOUS- Aucun
M- AUCUNE ARME
S- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
CIGARETTE 0
Aucune Compétence Active
97
Masculin
21/10/2016
20
le Dim 5 Fév - 0:46
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Nous ne sommes personne pour décider de l’importance de la vie d’autrui, et pourtant, nous sommes tout le monde à la fois. Nous sommes les autres, aussi – nous sommes pareils. Nous sommes importants dans notre humanité, dans la manière dont nous vivons tous les derniers instants de la mort de la même façon. Riley voulait dire ça ; il voulait lui dire qu’il ne pouvait pas donner la valeur d’une vie si elle était celle d’un autre, mais qu’il pouvait projeter sur elle la valeur de la sienne.

Ce n’était pas difficile pour lui, de profondément réaliser que l’autre avait les dimensions insoupçonnées de l’humanité, un prénom, une histoire – et à partir de là, il pouvait peut-être imaginer l’importance de sa vie, et l’énormité du geste de meurtre, par défense, par peur, ou par simple envie de détruire ; la finalité était la même.

Il ne pouvait pas réellement dire tout ça, parce que même dans sa tête tout se mélangeait. Toutes ses pensées s’enchevêtraient comme d’interminables fils d’acier, se nouaient les unes aux autres dans une masse trop pesante et sautaient d’un côté de la balance à un autre à chaque nuit d’insomnie. Il ne savait plus ce qu’il croyait juste, ce qu’il croyait bon, et il avait l’impression d’être tiraillé entre deux mondes, entre l’hier et le demain. Il n’avait aucune idée de l’instant qu’il devait vivre.
Alors il sourit simplement à sa question, en hochant timidement la tête. Oui, ça ferait un très joli sujet de philo pour quelqu’un qui a encore la tête sur les épaules.

« … Alors les gens n’ont pas changé. Pas encore, en tout cas. » Le monde autour d’eux l’avait inévitablement fait, par contre. « Il y’a comme une espèce de déni très doux et agréable à vouloir refuser d’admettre que dehors est enseveli de poussière. J’imagine toujours ma maison exactement comme je l’ai laissée, même si je sais qu’aujourd’hui ce n’est plus le cas. Du peu que je sache, il pourrait très bien y avoir des cadavres dedans à cet instant même. »

L’histoire du vétéran piqua son intérêt, sans doute parce que le psychologue la racontait comme si elle avait réellement eu lieu. Peut-être que cet homme a vraiment existé, peut-être qu’il était inventé et que ce n’était que des mots pour couvrir les ecchymoses de son cœur, Riley ne savait pas ; mais en tout cas ils fonctionnaient. Il y avait quelque chose d’étrangement rassurant dans sa manière de tourner les mots, de dire que non, jamais ça ne deviendrait facile mais que oui, il avait le droit d’avoir mal et de s’endormir le soir quand-même.

Il était curieux, il voulait savoir. Il voulait connaître cet homme qui pensait de cette façon, qui donnait à la mort le deuil qui lui était dû peu importe le nombre de fois où il la voyait de ses propres yeux. Qu’il ait existé ou non, Riley voulait savoir cet homme.
« Qu’est-il arrivé à James ? »
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
avatar
Expérience :
66 / 25066 / 250

Points de vie :
90 / 15090 / 150

Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/12
Gilet Tactique : N/A
Composants électroniques : COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
Sacs : VETEMENT 0
Précision :
0 / 100 / 10

Médicaments : MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable : Métal réutilisable 0
Objet Secondaire :
Equipement 1 : N/A
Equipement 2 : VISION NOCTURNE 0
Equipement 3 : APPAREIL PHOTO 0
Equipement 4 : PEINTURE 0
Equipement 5 : LEURRES 0
Equipement 6 : MINE 0
Equipement 7 : TORCHE 0
Equipement 8 : BANDAGES 0
Equipement 9 : Corde 0
Equipement 10 : N/A
Equipement 11 : N/A
Equipement 12 : N/A
Arme primaire en main : M- AUCUNE ARME
Mod : Skin : test
Mod : Optique : ACC - Niv 7
Mod : Chargeur : ACC- Aucun
Mod : Poignée : POIGNÉE- Aucune
Mod : Bouche : DEVANT- Aucun
Mod : Autre : SOUS- Aucun
Arme au corps à corps : M- AUCUNE ARME
Arme secondaire en main : S- AUCUNE ARME
Arme dans l'inventaire : I- AUCUNE ARME
Munitions 1 :
Munitions 2 :
Munitions 3 :
Competence 1 : JERRICAN 0
Competence 2 : CIGARETTE 0
Competence 3 : Aucune Compétence Active
Compétence 4 :
Crédits avatar/images :
Messages : 97
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 20
Survivant du bunker
le Dim 5 Fév - 10:50

Identité
Personnage:
Spécialité: Psychologue
66 / 25066 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 10/12N/ACOMPOSANTS ELECTRONIQUES 0VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0Métal réutilisable 0N/AVISION NOCTURNE 0APPAREIL PHOTO 0PEINTURE 0LEURRES 0MINE 0TORCHE 0BANDAGES 0Corde 0N/AN/AN/AM- AUCUNE ARMEtestACC - Niv 7ACC- AucunPOIGNÉE- AucuneDEVANT- AucunSOUS- AucunM- AUCUNE ARMES- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0CIGARETTE 0Aucune Compétence Active 97Masculin21/10/201620
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.



No sanctuary

feat. Riley




C'est vrai que dehors ça avait tout de même beaucoup changé, Simon n'avait jamais regarder personnellement, il ne pouvait pas sortir lui. Un jour peut-être pourrait-il accompagner des outsiders, après tout il était doué avec une arme. Enfin, ça c'était une autre histoire, pour le moment c'était un psychologue et non un cow-boy qui plombe le premier venu avec un Colt à six coups. Mais de ce qu'il avait entendu lors du repas ou tout simplement en écoutant des outsiders parler, oui, dehors c'était un autre monde.

"Malheureusement pour ta maison j'en sais encore moins que toi. Mais au fond, pour toi quelle est la chose la plus importante ? Savoir que tu es bien vivant ici ou que ta maison soit une morgue de fortune ?"

Simon se releva, c'était le moment de se resservir de Thé.

"D'un point de vue personnelle, j'ai toujours pensé qu'en se concentrant uniquement sur la passé ou le présent, on ne peut que raté l'avenir. Le passé c'est important, il ne faut pas l'oublier, mais il ne faut s'enfermer dedans. Moi aussi j'ai un passé, avant j'étais prof en faculté, j'avais une voiture, des élèves plutôt mignonnes faut bien le dire. Et aujourd'hui, me voila sous terre. Mais j'ai au moins la chance d'être toujours vivant, de pouvoir aider. Et toi aussi tu peux aider, tu ne le sais peut-être pas mais tu as des choses à offrir. Encore un peu de Thé ?"

Il alla s'installa dans son fauteuil, le laissant un peu méditer sur sa réflexion. Ah... Il voulait qu'il lui parle de James. Pourquoi pas, en effet il était bien dommage qu'il ne soit plus là. Voir le visage de quelqu'un ayant côtoyer la mort plus d'une fois l'aurait aidé. Le vétéran aussi avait passé de longue nuit à regarder le plafond sans pouvoir fermer l'yeux.

"Et bien... D'après les caméras de surveillance il à quitter le bunker en pleine nuit. Sac à dos et quelques provisions en mains. C'était un homme bien, qui était sans doute capable d'aider même si il n'y croyait pas. James était un dur, mais au fond de lui il se sentait meurtri pour une chose qu'il avait faite dans le passé. Ce départ en pleine nuit, choisir de tenter de survivre seul dehors, pour lui cela devait être une sorte de rédemption."



© Code Anéa - N-U



"Les femmes bordéliques sont douées au lit."

RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
66 / 25066 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 1
0/12
N/A
COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
VETEMENT 0
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable 0
N/A
VISION NOCTURNE 0
APPAREIL PHOTO 0
PEINTURE 0
LEURRES 0
MINE 0
TORCHE 0
BANDAGES 0
Corde 0
N/A
N/A
N/A
M- AUCUNE ARME
test
ACC - Niv 7
ACC- Aucun
POIGNÉE- Aucune
DEVANT- Aucun
SOUS- Aucun
M- AUCUNE ARME
S- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
CIGARETTE 0
Aucune Compétence Active
97
Masculin
21/10/2016
20
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
Aller à la page : 1, 2  Suivant

CLIQUER POUR AFFICHER/CACHER LA RÉPONSE RAPIDE