Fuel du générateur
État du filtre à air

Aller à la page : Précédent  1, 2
C'est en enfer que le paradis resplendit (suite)
avatar
Expérience :
100 / 250100 / 250

Points de vie :
92 / 15092 / 150

Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/12
Gilet Tactique : N/A
Composants électroniques : COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
Sacs : VETEMENT 2
Précision :
2 / 102 / 10

Médicaments : MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable : Métal réutilisable 0
Objet Secondaire :
Equipement 1 : N/A
Equipement 2 : N/A
Equipement 3 : N/A
Equipement 4 : N/A
Equipement 5 : N/A
Equipement 6 : N/A
Equipement 7 : Kit de Soin
Equipement 8 : N/A
Equipement 9 : N/A
Equipement 10 : N/A
Equipement 11 : N/A
Equipement 12 : N/A
Arme primaire en main : M- AUCUNE ARME
Mod : Skin : test
Mod : Optique : ACC - Aucun
Mod : Chargeur : ACC- Aucun
Mod : Poignée : POIGNÉE- Aucune
Mod : Bouche : DEVANT- Aucun
Mod : Autre : SOUS- Aucun
Arme au corps à corps : M- Couteau Militaire
Arme secondaire en main : S- Jericho 941
Arme dans l'inventaire : I- AUCUNE ARME
Munitions 1 :
Munitions 2 :
Munitions 3 :
Competence 1 : N/A
Competence 2 : N/A
Competence 3 : Aucune Compétence Active
Compétence 4 :
Crédits avatar/images : Avvart | DeviantArt
Messages : 87
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 21
Localisation : Strasbourg
Escouade India
le Mer 28 Sep - 18:18

Identité
Personnage:
Spécialité: Médecin
100 / 250100 / 250
92 / 15092 / 150
Niv. 10/12N/ACOMPOSANTS ELECTRONIQUES 0VETEMENT 2
2 / 102 / 10
MÉDICAMENTS 0Métal réutilisable 0N/AN/AN/AN/AN/AN/AKit de SoinN/AN/AN/AN/AN/AM- AUCUNE ARMEtestACC - AucunACC- AucunPOIGNÉE- AucuneDEVANT- AucunSOUS- AucunM- Couteau MilitaireS- Jericho 941I- AUCUNE ARMEN/AN/AAucune Compétence ActiveAvvart | DeviantArt87Féminin08/09/201621Strasbourg
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Safe and sound.
C'est en enfer que le paradis resplendit

La médecin ne passait qu'en coup de vent pour s'assurer que la demoiselle qui se laissait faire, parfaitement docile, n'avait rien de grave sur le plan physique. Pour ce qui était du moral, les capacités de De-Anh s'arrêtait. Elle savait se faire empathique, écouter, conseiller, aider. Mais en soi, la psychologie était plus du ressort des professionnels du domaine. Il y en avait suffisamment dans le Bunker A pour qu'elle n'ait pas à se soucier de cela en priorité.

« Vous avez les mêmes mains qu'ma mère. Elles sont jolies, &.. adroites. »

La métisse, qui tentait de se faire discrète pour ne pas perturber plus que nécessaire la conversation du haut-gradé et de la nouvelle arrivante, eut un petit sourire amusé qu'elle accompagna d'une œillade complice. Elle se contenta d'un « Merci » muet, prononcé du bout des lèvres, préférant continuer tranquillement son auscultation plutôt que de s'épandre en paroles inutiles.

Sa tentative de transformation en petite souris n'eut malheureusement pas l'effet escompté. À croire que la simple présence d'une blouse blanche suffisait à provoquer chez les individus une ouverture des vannes suivie d'un déballage de ce qu'ils avaient sur la conscience. Brian Vayne explosa – ou plutôt implosa. Sa voix grave résonna dans la pièce, faisant presque trembler les murs. De-Anh n'eut pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait que déjà le sol disparaissait sous ses jambes. Elle écarquilla de grands yeux ébahis, totalement coite devant le haut-gradé qui la maintenait à sa hauteur. Il lui sembla être une poupée de chiffon qu'on baladait à sa guise. Une enfant ayant fait une bêtise, livrée à son sort entre les mains d'un géant qui pétait une durite. Elle ouvrit la bouche pour la refermer aussitôt, ne sachant que répondre.

« Euh … C'est à dire que ce n'est pas mon rôle, de base … M'enfin ... »

Les petits pieds de la jeune femme finirent par retrouver le plancher des vaches. Elle cligna des yeux une ou deux fois avant de se retourner vers l'inconnue qui n'avait pas manqué une miette de la scène, et semblait même s'en amuser.

« Et voilà que je m'emporte. Fais ton boulot que je puisse retourner dans mon bureau le plus vite possible, je dois aller chercher quelques affaires avant de reprendre ma surveillance. »

Incompréhensible. C'était incompréhensible. Elle n'y pouvait tout de même rien si aucun des médecins affectés aux salles de soins n'avait fait l'effort de passer plus tôt. L'ancienne chirurgienne secoua la tête pour se remettre les idées en place. L'examen de l'ecchymose passé, De-Anh contourna sa patiente, vissa son stéthoscope à ses oreilles, à l’affût. Mais rien. Elle refit le tour du lit pour retrouver sa place d'origine alors que la petite albinos s'amusait à lever le doigt pour réclamer la parole.

« Da...dy. J'aime bien vos mains, mais.. Elles sont plus faites pour protéger que soigner.. Alors, si vous avez encore des gens à protéger, vous pouvez y aller. Je comprendrais. & puis ! Même si je les retiens pas souvent longtemps: Moi & les médecin c'est une longue histoire d'amour ! Je parie déjà qu'elle jubile à l'idée de ponctionner mon sang de vampire. »

De-Anh eut une moue convaincue. Voir une personne si enthousiaste et si vivante lui mit du baume au cœur. Il lui semblait que des années avaient passé sans qu'elle n'ait vu la joie de vivre illuminer un visage. À croire que la déchéance de l'humanité avait entraîné cela avec elle ...

« On devrait s'en sortir toutes les deux, elle accorda un sourire à la jeune fille, tu peux y aller sans souci Big Daddy. Elle tourna ses orbes noirs vers lui. Par contre, laisse la surveillance de côté quelques heures, pense à te prendre une pause. Que tu sois le seul haut-gradé compétent dans ce bunker, c'est un fait. Alors ne vas pas nous faire un burn-out. »

Elle se détourna à nouveau, fouilla les poches de sa blouse à la recherche d'une petite lampe à LED dont elle se servait dans ses consultations comme pour lire discrètement un bouquin ou deux la nuit, quand elle ne voulait pas emmerder Wayne avec la lumière du compartiment – Dieu savait pourtant qu'elle n'était pas en reste lorsqu'il s'agissait de l'enquiquiner. Un air triomphant sur le visage, De-Anh attrapa le petit tube lumineux qu'elle alluma avant de le braquer sur le mauvais sosie de Mister T.

« Et d'ailleurs, regarde avec le médic' de Zulu s'il peut pas te donner quelques vitamines. Tu as une sale tête. Et je dis ça en tant que médecin. »

Elle finit par diriger le rai de lumière vers la prétendue-vampire qui avait retiré ses lentilles colorer pour dévoiler son vrai visage.

« Au faite, enchantée ! Moi, c'est Blanche. Blanche Valentine Lyhrn. Mais vous pouvez m'appelez Blanche. Et je suis pas un Vampire, hein. C't'une façon d'parler. H'mf.. Euh..
- De-Anh Lynch, enchantée également jeune demoiselle au prénom à présent connu, répondit-elle en lui serrant la main. Mhm, vampire ou non, bienvenue dans la crypte qu'est le Bunker A. Tu verras, la nourriture n'est pas si mauvaise si on aime manger végétarien, mais la décoration laisse légèrement à désirer. »

De-Anh afficha un sourire amical, elle baissa la lampe qu'elle fourra dans la poche de son pantalon de peur de l'égarer. Les réflexes oculaires semblaient bons, même si la sclère avait l'air un peu irritée par le port sans doute trop long des lentilles.

« Tu t'es pas trompée pour la ponction de sang, il m'en faudra un peu. Je te rassure, je suis pas du genre à avoir des fétiches particuliers, je m'amuserai pas à le boire en cachette quand tu auras le dos tourné pour espérer rester éternellement jeune et belle, ironisa la complexée. Par contre, je connais certains mad scientists qui se feraient une joie d'analyser tout ça, dans leur labo sombre et humide. On fera simplement en sorte qu'ils n'aillent pas jusqu'à la vivisection pour percer ton secret, et ça devrait aller ! »

       



Things are only gonna get better as it turns.
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
100 / 250100 / 250
92 / 15092 / 150
Niv. 1
0/12
N/A
COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
VETEMENT 2
2 / 102 / 10
MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable 0
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
Kit de Soin
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
M- AUCUNE ARME
test
ACC - Aucun
ACC- Aucun
POIGNÉE- Aucune
DEVANT- Aucun
SOUS- Aucun
M- Couteau Militaire
S- Jericho 941
I- AUCUNE ARME
N/A
N/A
Aucune Compétence Active
Avvart | DeviantArt
87
Féminin
08/09/2016
21
Strasbourg
le Jeu 29 Sep - 22:41
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.





« On devrait s'en sortir toutes les deux. »
« Ouaip'. Promis, j'f'rais pas d'bêtise, Daddy'! »

Signant les adieux dans une chimérique salutation militaire, Blanche fit un large sourire à Brian à qui la nacrée adressa un regard rassuré. Visiblement, sa nouvelle compagnie l'enchantée & elle encourageait vivement Brian à chaparder son repos : Il l'avait mérité, & Blanche se sentait en sécurité. Brian pouvait partir serein.

Il était temps de voir à nouveau. Le médecin avait suffisamment joué avec ses iris sensibles. Val' délogea alors de son sac ses lunettes qui finirent par atterrir à bon port, nichées sur son petit nez en trompette qu'elle ne manqua pas de redresser en direction de De-Anh. Val passa une main dans ses long cheveux, pour en dégager une partie en arrière. Quelque mèches d'un blanc légèrement usé ne cédèrent à l'assauts, & retombèrent devant son regard. Derrière ses verres, il y avait une forme de clarté qui résidé dans ses yeux écarlates, un détachement perçant mêlant l'indifférence & la brillante curiosité. Elle était vif malgré ses airs flegmatique & avait parfaitement répondu aux tests rétinien de routine. Si ses yeux peinait à accommoder les longues distances, ils excellaient à analyser rapidement & efficacement ce qui s'esquissé sous sa paire d'iris. Une mécanique naturelle, que les jeux-vidéos n'avait eu de cesse de travailler dans leur étalage d'informations visuels. Ses commissures de lèvres s'étalèrent avec joie lorsque l'outsider médecin, au delà de son sourire complice, lui tendit la main pour en signer les présentations.

« De-Anh Lynch, enchantée également jeune demoiselle au prénom à présent connu, répondit-elle en lui serrant la main. Mhm, vampire ou non, bienvenue dans la crypte qu'est le Bunker A. Tu verras, la nourriture n'est pas si mauvaise si on aime manger végétarien, mais la décoration laisse légèrement à désirer. »

« Impeccable. J’établirais donc mon fief ici, & nous envisagerons, une fois le tutoriel passé, par remédier à ce problème de nourriture. Et de mauvais goût. De..anh.. De-anh. prononça-t-elle avec un accent british. J'aime bien. C'est un jolie nom pour un support. C'est européen ? »

Blanche avait une sale manie. Son langage regorgeait d'expression Geek, dont elle oubliait par confort -ou flemme- intellectuelle de permuter avec un registre plus adapté aux personne courantes. Ce naturel nonchalant avait le charme d'offrir à Valentine une locution spontanée, & vivante. Il y avait bel & bien de la vie qui jaillissait en dehors de ce moulin-à-connerie. Et qu'elle vie ! Val pouvait se targuer d'avoir le confort d'une voix jouant de tout timbre. Les aiguë propre aux jeunes-filles qui nuancé ses palabres savaient briller par la finesse anglaise, & lui arrivait pourtant d'employer un timbre plus gras, plus masculin, propre aux réactions masculines, & qui ne manquait pas d'être haché par une locution purement américaine. La jeune albinos s'était apparemment bien adaptée à la culture ricaine & tout chez elle le laissait deviner : Son naturel était rarement ébranlé, blanche était d'une aise insouciante dans un profond contre-battage de valseuses propre à la philologie de l'ouest du globe. Pourtant, une chaleur émerveillée, si ce n'est complice, se dégagea d'elle lorsqu'elle reprit la parole :

« Tu t'es pas trompée pour la ponction de sang, il m'en faudra un peu. »
« Ça marche, doc' ! Mais prenez pas tout. J'suis O Nega' si ça vous aide. fit-telle en tendant son bras. »

« Je te rassure, je suis pas du genre à avoir des fétiches particuliers, je m'amuserai pas à le boire en cachette quand tu auras le dos tourné pour espérer rester éternellement jeune et belle, »
« Oh.. ça s'rait si l'sang d'Albinos permettrait d'rester jeune & belle. Puis, d'toute manière, vous l'êtes d'jà. Et au pire, vous avez qu'à dormir dans un Tupperware, comme dans..Ah.. J'sais plus c'quel film, ça. »

« Par contre, je connais certains mad scientists qui se feraient une joie d'analyser tout ça, dans leur labo sombre et humide. »
« Uh~~ Vous avez des madddddd scientist ?! Mais c'trop bien ! »

« On fera simplement en sorte qu'ils n'aillent pas jusqu'à la vivisection pour percer ton secret, et ça devrait aller ! »
« Mon secret est bien gardé & je céderais pas ! Même sous la torture. fit-elle en levant les poings comme un boxeurJ'suis Rank one de boxe, mine d'rien ! Championne Européenne, même ! Ceci dit.. ouai. Épargnez-moi la vivisection, please.»

« Bref.. Vous voulez savoir quoi d'autre Doc ? Vous allez m'faire le check-up habituel ?»


Valentine était conquise. Si elle n'aimait que rarement ses examens médicaux avec sa mère, faute à l'austère procédurière qu'elle était, Blanche éprouvé du plaisir à ce prémices d’examen. Blanche éprouvait une forme de dégoût pour sa mère, Elizabeth Lyhrn. Neuro-chirurgienne de renom à Londre, ayant troqué sa place pour devenir diagnosticien en chef. Elle était un véritable robot , tant dans ses phalanges mécaniques que dans sa réflexion froide & méthodique. Certe, elle avaient sauvé plus d'un patient mais on lui reprochait sans mal l'orgueil du génie, & son manque d'empathie envers ses patients qu'elle ne voyait plus que comme des cas à résoudre. Si son patient mourrait. Tant pis. Il y en aurait d'autres. Un véritable docteur House. Sans le coté amusant, sans le coté humain. La vietnamienne avait donc assurément mieux comprit son boulot que son infâme robot de mère, songea-t-elle. Elle était certainement à des lieux de son incroyable carrière, mais De-anh savait rendre confortable une chose qui ne l'était pas pour Blanche. L'outsider était de très loin un meilleur médecin, car le début de cette conversation lui laisser ressentir un véritable contact humain. Et ça. C'était précieux.






RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
avatar
Expérience :
100 / 250100 / 250

Points de vie :
92 / 15092 / 150

Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/12
Gilet Tactique : N/A
Composants électroniques : COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
Sacs : VETEMENT 2
Précision :
2 / 102 / 10

Médicaments : MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable : Métal réutilisable 0
Objet Secondaire :
Equipement 1 : N/A
Equipement 2 : N/A
Equipement 3 : N/A
Equipement 4 : N/A
Equipement 5 : N/A
Equipement 6 : N/A
Equipement 7 : Kit de Soin
Equipement 8 : N/A
Equipement 9 : N/A
Equipement 10 : N/A
Equipement 11 : N/A
Equipement 12 : N/A
Arme primaire en main : M- AUCUNE ARME
Mod : Skin : test
Mod : Optique : ACC - Aucun
Mod : Chargeur : ACC- Aucun
Mod : Poignée : POIGNÉE- Aucune
Mod : Bouche : DEVANT- Aucun
Mod : Autre : SOUS- Aucun
Arme au corps à corps : M- Couteau Militaire
Arme secondaire en main : S- Jericho 941
Arme dans l'inventaire : I- AUCUNE ARME
Munitions 1 :
Munitions 2 :
Munitions 3 :
Competence 1 : N/A
Competence 2 : N/A
Competence 3 : Aucune Compétence Active
Compétence 4 :
Crédits avatar/images : Avvart | DeviantArt
Messages : 87
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 21
Localisation : Strasbourg
Escouade India
le Jeu 6 Oct - 2:06

Identité
Personnage:
Spécialité: Médecin
100 / 250100 / 250
92 / 15092 / 150
Niv. 10/12N/ACOMPOSANTS ELECTRONIQUES 0VETEMENT 2
2 / 102 / 10
MÉDICAMENTS 0Métal réutilisable 0N/AN/AN/AN/AN/AN/AKit de SoinN/AN/AN/AN/AN/AM- AUCUNE ARMEtestACC - AucunACC- AucunPOIGNÉE- AucuneDEVANT- AucunSOUS- AucunM- Couteau MilitaireS- Jericho 941I- AUCUNE ARMEN/AN/AAucune Compétence ActiveAvvart | DeviantArt87Féminin08/09/201621Strasbourg
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Safe and sound.
C'est en enfer que le paradis resplendit

De-Anh en riait de bon cœur, mais l'examen sanguin était un processus obligatoire par lequel devaient passer tous les patients qui lui tombaient entre les mains. La métisse n'y avait pas échappé lorsqu'elle était entrée en ces lieux pour la première fois. Le sang ne mentait pas, il révélait tout ce que les lèvres acceptaient volontiers de cacher. Dans un environnement comme celui du bunker, il allait de soi que n'importe quelle information pouvait être cruciale et déterminante pour l'avenir du plus grand nombre.

La médecin fit lever légèrement le menton de la jeune demoiselle pour tâter ses ganglions. Elle semblait en forme à première vue, si on oubliait l'air valétudinaire qui planait sur son visage. Quoi d'étonnant pour une survivante arrivée tant de mois après le début des événements … Un flot de questions indiscrètes immergea l'esprit de De-Anh. Où diable avait-elle pu se cacher jusqu'à maintenant ? Quand était-elle partie ? Elle avait cru entendre vaguement parler d'une faculté quelques secondes avant d'arriver, alors qu'elle remontait le couloir jusqu'à la salle de soins. Quel âge pouvait-elle bien avoir ? Était-elle seulement majeure ? C'était moche de voir sa vie se briser si jeune. Oh, évidemment, les quelques années de plus de l'ancienne chirurgienne ne changeaient rien au fait que la situation était également pénible pour elle. Mais De-Anh avait vécu. Voir sa vie soudainement envahie par des vapeurs neurotoxiques alors que la jeunesse et la liberté vous tendait les bras … c'était triste.

« Une boxeuse hein ? Pas trop mal. Ça pourra toujours te servir si tes compagnons de chambrée commencent à te taper sur les nerfs ! »

Un léger rire lui vint. La jeune femme ignorait encore que son petit confort en chambre double se verrait investi bien rapidement par la nouvelle arrivante qu'elle avait sous les yeux. Par chance, Blanche était loin d'être insupportable. Sa bonne humeur ne serait qu'une pierre sur laquelle construire une bonne colocation.

« Bref.. Vous voulez savoir quoi d'autre Doc ? Vous allez m'faire le check-up habituel ?
- Plus ou moins. Disons que tu auras droit aux questions habituelles. Côté examens, j'ai quasiment terminé. Reste la tension, mais je n'ai pas de tensiomètre ici. Je sais pas où les collègues l'ont encore posé, marmonna-t-elle. Dooooonc … on fera sans pour le moment. »

L'ancienne chirurgienne se détourna pour claquer la porte d'un coup sec. Brian avait quitté la pièce quelques secondes plus tôt pour les laisser seules. Le manque de discrétion était notable dans le Bunker. Entre les caméras intelligemment placées dans toutes les pièces et les micros gentiment disposés là où on les attendaient le moins, le concept d'intimité disparaissait aussi vite que la virginité d'une catholique intégriste lors de sa nuit de noces. Et De-Anh n'avait pas particulièrement envie qu'un indiscret fasse irruption dans la pièce au moment où Blanche serait la plus vulnérable. Il y avait déjà bien assez des surveillants qui scrutaient leurs moniteurs à longueur de journée pour observer les moindres faits et gestes des habitants indisciplinés évoluant entre ces murs gris.

« Tu peux retirer tes chaussures, vêtements, garde tes dessous, et aller te poser bien droite contre le mur, elle pointa du doigt le pan vide à sa gauche, là s'il-te-plaît ? Mesure, prise de poids sur la balance, et on en aura terminé pour le physique. »

La jeune femme se recula de quelques pas pour laisser sa patiente s'exécuter tranquillement. Elle fouilla dans un meuble non loin pour en sortir le matériel nécessaire à son observation et sa prise de notes. Elle attrapa une feuille d'examen médical et y griffonna ce qu'elle avait pu constater jusqu'à maintenant.

« Dis-moi sincèrement Blanche. Comment tu te sens ? Je ne pose pas la question pour jouer les psychologues, tu auras le temps d'en voir un peu plus tard. Je te demande simplement ça en tant qu'humaine. »

       



Things are only gonna get better as it turns.
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
100 / 250100 / 250
92 / 15092 / 150
Niv. 1
0/12
N/A
COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
VETEMENT 2
2 / 102 / 10
MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable 0
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
Kit de Soin
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
M- AUCUNE ARME
test
ACC - Aucun
ACC- Aucun
POIGNÉE- Aucune
DEVANT- Aucun
SOUS- Aucun
M- Couteau Militaire
S- Jericho 941
I- AUCUNE ARME
N/A
N/A
Aucune Compétence Active
Avvart | DeviantArt
87
Féminin
08/09/2016
21
Strasbourg
le Dim 9 Oct - 7:58
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.

« Une boxeuse hein ? Pas trop mal. Ça pourra toujours te servir si tes compagnons de chambrée commencent à te taper sur les nerfs ! » lança la métisse.
«Haha ! C'est pas faux ! Mais ça va, j'suis pas trop chiante à vivre tant que j'ai mon ordi'. » répliqua-t-elle avec le sourire.

Et là était un doux euphémisme. Son ordinateur entre les mains & vous ne l'entendiez plus. Il était clair qu'elle n'était guère une colocataire contraignante & De-anh en aurait vite fait de s'en rendre compte. Un véritable fantôme qui aurait certainement un bon nombre d'entrevue avec Brian ou d'autres, & qui ne manquerait pas, le soir venue, de braver le couvre-feu pour leur laisser l'intimité qu'ils méritaient. Si les prochains jours s'annonceraient sans véritables dialogues, ils étaient incertain qu'elle finisse pars'ouvrir réellement au deux. Une chose serait certaine : si Blanche irradiait de son innocence, elle resterait à l'écart un long moment du restes des survivants. Une période trouble où elle pourrait retrouver ses marques & s'habituer à cette futur nouvelle vie, ça ne l'enchanterait pas, mais c'était toujours mieux que de rendre l'âme.

« Plus ou moins. Disons que tu auras droit aux questions habituelles. Côté examens, j'ai quasiment terminé. Reste la tension, mais je n'ai pas de tensiomètre ici. Je sais pas où les collègues l'ont encore posé. Dooooonc … on fera sans pour le moment. Tu peux retirer tes chaussures, vêtements, garde tes dessous, et aller te poser bien droite contre le mur, là s'il-te-plaît ? Mesure, prise de poids sur la balance, et on en aura terminé pour le physique.» reprit la métisse
« Vive les collègues.. Je compatis à votre souffrance..Et, si le formulaire n'est pas différent de ceux d'l'angleterre..Dix neuf ans, Londr-.. » s'en suivit alors une suite rapide de réponses étrangement connue.

Blanche avait belle & bien l'habitude des questions médicales, au point d'en connaître un récital parfait des réponses à offrir. Il lui fallait au moins ça pour raccourcir ces interminables visites qu'elle n'appréciait guère. & Effectivement, le formulaire n'était pas vraiment différent de ceux de Londre, à quelque détails près. Dans sa tirade unicorde, elle fit preuve de docilité & si son haut était déjà enlevé, elle en fit de même pour ses chaussures, chaussettes, & salopette qu'elle délesta sur le lit. Déambulant après coup jusqu'au mur, elle plaça son dos contre le mur glacial des lieux. Un frisson la parcourra & ses mains massèrent ses bras encrés. Ses iris ne tardèrent à se porter alors un instant sur les corbeaux de jais couvrant sa peau. Une belle pièce, pour un beau sourire pincé. Son frère lui manquait & l'inquiétude la prit un instant.   

« Dis-moi sincèrement Blanche. Comment tu te sens ? Je ne pose pas la question pour jouer les psychologues, tu auras le temps d'en voir un peu plus tard. Je te demande simplement ça en tant qu'humaine.» fit De-anh

[Ça... c'est une bonne question Doc'. En vie ? Je sais pas vraiment. Pour être honnête, c'est un peu le foutoir dans ma tête.. Les derniers jours.. nan, les derniers mois, c'était éprouvant, vraiment éprouvant Mais au delà d'ça, je suis en vie, Doc'. Je me sens en vie. Je me sens triste, car "ils" n'ont pas eu ma chance. Je me sens en colère, parce qu' "ils" les ont certainement tués. Je me sens inquiète, parce que je ne sais pas comment "il" se porte. Je me sens pleine d'espoir, parce que je suis là, parce que vous êtes là, & parce qu'il est plus débrouillard que moi. Je me sens bien. Je me sens en vie. Et ça, c'est ce qui importe le plus.] traversa l'esprit de Blanche sans passer les portes d'ébène de ses lèvres sèches.

Le silence marqua un instant la question. Puis elle hocha un sourire singeant à merveille la confiance en ses propres paroles.

« Je vais bien, Doc. & vous ? Vous allez bien ? »  vint-elle alors à livrer d'un regard avouant la retenue. 

Si une part de vérité résidait en ses paroles, il y avait là la tinte assumée du mensonge. La confession d'un partie prit : si elle semblait bavarde, elle devenait finalement une véritable tombe lorsqu'il était question de toucher aux sujets sérieux. Ce n'était pas se voiler la face pour autant, mais bien "composer" avec ce qu'on a. La situation ne changerait pas, se confier ne changerait rien. Faire preuve de faiblesse n'ont plus. Val' ne se dépeignait pas comme quelqu'un de volontairement vaniteux, mais l'orgueil chez la jeune fille était belle & bien présent; se déguisant par une fervente volonté à toujours prendre chaque chose comme un défie. Le défaut d'avoir le sens de la compétition chez Blanche était qu'elle ne s'autorisait pas à paraître faible. Elle en avait eu assez d'être jugé ainsi par le passé & De-anh n'était pas véritablement une proche. A vrai dire, à part son frère, personne ne l'était réellement pour elle. Personnes d'autres que lui ne l'avait prit autrement que pour une hérésie de la nature, une curiosité de la génétique, ou un modèle de branlette pour geek. Si Blanche haïssait la solitude au point de s'entourer toujours & encore, cela ne l'empêchait pas de voir - & très certainement à tord - les relations humaines comme futiles, superficielles, & vide de sens. Ses parents la voyaient comme le plan B raté. Ses anciens viewers comme la parfaite petite waifu. Ses amis comme "la geek" un peu "chelou" mais plutôt mignonne qu'on voudrait bien serrer un des ces quatres.. Tout ces gens qu'elles n'avaient eu de cesse de côtoyer du lycée jusqu'à la fac n'avaient nullement montré un réel intérêt pour elle, & jusqu'à preuve du contraire, il en valait de même pour De-anh. Elle faisait son travail, comme tout médecin se devait de le faire par simple déontologie. Une variable lui manquait assurément, mais la fatalité avait déjà fait son nid. 

Blanche irradiait de son innocente armure de joie, & pourtant, la foi en l'humanité tout comme la joie avait déjà foutu le camp depuis longtemps chez la jeune Albinos.  

© El'Riot
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
avatar
Expérience :
100 / 250100 / 250

Points de vie :
92 / 15092 / 150

Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/12
Gilet Tactique : N/A
Composants électroniques : COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
Sacs : VETEMENT 2
Précision :
2 / 102 / 10

Médicaments : MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable : Métal réutilisable 0
Objet Secondaire :
Equipement 1 : N/A
Equipement 2 : N/A
Equipement 3 : N/A
Equipement 4 : N/A
Equipement 5 : N/A
Equipement 6 : N/A
Equipement 7 : Kit de Soin
Equipement 8 : N/A
Equipement 9 : N/A
Equipement 10 : N/A
Equipement 11 : N/A
Equipement 12 : N/A
Arme primaire en main : M- AUCUNE ARME
Mod : Skin : test
Mod : Optique : ACC - Aucun
Mod : Chargeur : ACC- Aucun
Mod : Poignée : POIGNÉE- Aucune
Mod : Bouche : DEVANT- Aucun
Mod : Autre : SOUS- Aucun
Arme au corps à corps : M- Couteau Militaire
Arme secondaire en main : S- Jericho 941
Arme dans l'inventaire : I- AUCUNE ARME
Munitions 1 :
Munitions 2 :
Munitions 3 :
Competence 1 : N/A
Competence 2 : N/A
Competence 3 : Aucune Compétence Active
Compétence 4 :
Crédits avatar/images : Avvart | DeviantArt
Messages : 87
Sexe : Féminin
Date d'inscription : 08/09/2016
Age : 21
Localisation : Strasbourg
Escouade India
le Ven 21 Oct - 12:17

Identité
Personnage:
Spécialité: Médecin
100 / 250100 / 250
92 / 15092 / 150
Niv. 10/12N/ACOMPOSANTS ELECTRONIQUES 0VETEMENT 2
2 / 102 / 10
MÉDICAMENTS 0Métal réutilisable 0N/AN/AN/AN/AN/AN/AKit de SoinN/AN/AN/AN/AN/AM- AUCUNE ARMEtestACC - AucunACC- AucunPOIGNÉE- AucuneDEVANT- AucunSOUS- AucunM- Couteau MilitaireS- Jericho 941I- AUCUNE ARMEN/AN/AAucune Compétence ActiveAvvart | DeviantArt87Féminin08/09/201621Strasbourg
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Safe and sound.
C'est en enfer que le paradis resplendit

Blanche connaissait son sujet sur le bout des doigts. Elle récita les informations sur sa personne avec une aisance que seuls les habitués de l'interrogatoire de routine pouvaient connaître. Ses antécédents médicaux et ceux de ses proches furent récités comme une poésie. Pour sûr, elle savait sa ritournelle, ce qui ne surprit pas De-Anh en l'entendant exposer son passé. La Vampire était une bonne cliente, à ce qu'elle comprit.
L'outsider reporta les derniers chiffres qu'elle eut à prendre. Ses yeux balayèrent les feuilles qui constituaient le dossier médical de la nouvelle arrivante, et elle griffonna sa signature au bas de la première page. Du repos et une alimentation correcte, voilà ce qu'elle comptait préconiser. La jeune adulte était en bonne santé. Rectification : dans un état plutôt correct. La voir en un seul morceau plus de six mois après le début de l'apocalypse était un petit miracle. S'il y avait un dieu là-haut, il avait dû protéger l'albinos de toutes ses forces. Lui adresser une prière de remerciement ne serait sans doute pas de trop.

Un silence lourd s'installa lorsque De-Anh assena la question fatale. Ces quelques mots, jurant avec le reste de la conversation, rendirent la situation étonnamment plus pesante et réelle. Elle ne lui accordait pas cette attention par conscience professionnelle ou pour prémâcher le travail des collègues qui s'attardaient sur la psyché des survivants. Elle lui accordait cette attention parce qu'elle était humaine. Car par les temps qui courraient, l'humanité était une denrée rare, vouée à disparaître. Les hommes se détruisaient entre eux quand ils n'avaient rien d'autre à détruire. Il se trouvait que le Bunker A avait été créé pour limiter les casses matérielles ...
De-Anh s'inquiétait. Parce qu'elle était douce, infiniment gentille. Enfant déjà, elle avait été la personnification de la bonté. Rien n'avait changé en grandissant. De-Anh rayonnait d'une bienveillance fraternelle, d'une douceur chaleureuse et contagieuse.

La métisse braqua ses prunelles sombres sur Blanche pour observer ses réactions.

« Je vais bien, Doc. & vous ? Vous allez bien ? »

Inconsciemment, le regard de la jeune fille trahit tout ce que ses lèvres ne prononcèrent pas. La médecin baissa les yeux sur sa feuille, referma son stylo et posa le tout sur le plan de travail le plus proche. Un sourire vaporeux pointa sur son visage. Un sourire entendu, qui signifiait qu'elle avait parfaitement compris. Je vais bien. Un sourire compréhensif, qui signifiait qu'elle n'était pas dupe. C'était inimaginable, ce que trois malheureux mots pouvaient induire lorsqu'on les plaçait dans un contexte particulier. Dix lettres lourdes de sens, qui fleuraient le mensonge sur fond d'envie de silence. Si Blanche ne souhaitait pas s'étendre, De-Anh respecterait son choix. Certaines personnes n'extériorisaient pas ; préféraient de loin garder leur ressenti pour elles. De-Anh était d'ailleurs de ces gens-là. Elle se taisait lorsqu'elle était blessée, singeait de beaux sourires et une mine radieuse quand, en réalité, tout allait mal. Je vais bien.

« Ça va, merci, répondit-elle dans un hochement de tête. »

Elle aussi, elle allait bien. Comme on pouvait aller lorsqu'on avait perdu tout ce qu'on connaissait. Comme on pouvait aller lorsqu'on ignorait si ses proches étaient encore en vie. Comme on pouvait aller lorsqu'on avait plus qu'une personne – dont on ne savait que ce qu'elle avait bien voulu raconter – à laquelle se raccrocher.
De-Anh allait vraiment bien. C'était peut-être ça le pire.

« Quelque peu débordée, comme tu as pu le voir, mais on survivra ! »

On prenait rarement le temps de lui demander comment elle allait, comment elle se sentait. En temps que médecin, on attendait d'elle qu'elle soit constamment en bonne santé, en pleine forme. Les professionnels de santé ne tombaient jamais malade, c'était bien connu. Medice, cura te ipsum ! disait la parabole. L'égoïsme des patients leur faisait oublier la femme derrière la blouse immaculée.

« On a rarement de nouvelles têtes ces derniers temps, ça va nous faire du bien, un peu de sang frais ! Et en parlant de sang … Assieds-toi et tends-moi ton bras Dracula, je veux voir la couleur du tien. »

La métisse fouilla un tiroir à la recherche d'une aiguille et de tubes d'hémoculture. Elle signa le succès de sa recherche d'un joyeux « Tadaaaaam ! » avant de s'approcher de l'albinos. Elle enfila une paire de gants stériles, lui glissa un garrot autour du bras, puis piqua.

« Écoute Blanche, je ne veux pas faire ma vieille emmerdeuse, et je ne suis pas là pour jouer les mères poule. Big Daddy assume très bien le rôle de parent, son instinct maternel est peut-être plus développé que le mien, c'est dire ! Enfin … elle retira le premier tube et emboîta un second. Je te forcerai pas à vider ton sac. Mais si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas. Je suis généralement en salles de soins ou à l'entraînement en journée, et dans mon compartiment le soir. C'est le numéro vingt-cinq. Ne t'effraie pas si tu tombes sur mon coloc. Il est un peu brut de décoffrage, mais il ne mord pas. Puis tu l'as déjà rencontré me semble-t-il, j'avais cru entendre sa voix un peu avant d'arriver. »

Elle tourna la tête et regarda derrière elle pour s'assurer que Wayne n'était pas caché dans un coin de la pièce depuis le début. Revenant à son ouvrage, elle tira le dernier pot rempli de sang, sortit l'aiguille des chairs de sa patiente avant d'appliquer une petite boule ouatée dessus.

« Appuie là-dessus s'il-te-plaît, demanda-t-elle alors qu'elle s'éloignait. »

La métisse déposa doucement le fruit de sa récolte sur le meuble le plus proche. Elle se débarrassa du matériel utilisé dans une poubelle dédiée à cet effet et revint coller un petit adhésif sur le bras de la demoiselle.

« Désolée, j'en ai plus avec de petites licornes dessus. Ça ira quand même ? »

Un rire fluet secoua sa poitrine. La jeune femme se détourna et attrapa ses prélèvements.

« Je vais aller déposer tout ça au labo. Tu es libre à présent Vampirella. Je te laisse faire le tour de ton nouveau domaine. Tu sais où me trouver, au besoin ! »

Elle lui adressa un franc sourire avant de s'engouffrer dans le couloir.

       



Things are only gonna get better as it turns.
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
100 / 250100 / 250
92 / 15092 / 150
Niv. 1
0/12
N/A
COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
VETEMENT 2
2 / 102 / 10
MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable 0
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
Kit de Soin
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
M- AUCUNE ARME
test
ACC - Aucun
ACC- Aucun
POIGNÉE- Aucune
DEVANT- Aucun
SOUS- Aucun
M- Couteau Militaire
S- Jericho 941
I- AUCUNE ARME
N/A
N/A
Aucune Compétence Active
Avvart | DeviantArt
87
Féminin
08/09/2016
21
Strasbourg
avatar
Expérience :
185 / 250185 / 250

Points de vie :
90 / 15090 / 150

Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/12
Gilet Tactique : N/A
Composants électroniques : COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
Sacs : VETEMENT 3
Précision :
0 / 100 / 10

Médicaments : MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable : Métal réutilisable 0
Objet Secondaire :
Equipement 1 : N/A
Equipement 2 : N/A
Equipement 3 : N/A
Equipement 4 : N/A
Equipement 5 : N/A
Equipement 6 : N/A
Equipement 7 : N/A
Equipement 8 : N/A
Equipement 9 : N/A
Equipement 10 : N/A
Equipement 11 : N/A
Equipement 12 : N/A
Arme primaire en main : M- AUCUNE ARME
Mod : Skin : test
Mod : Optique : ACC - Aucun
Mod : Chargeur : ACC- Aucun
Mod : Poignée : POIGNÉE- Aucune
Mod : Bouche : DEVANT- Aucun
Mod : Autre : SOUS- Aucun
Arme au corps à corps : M- AUCUNE ARME
Arme secondaire en main : S- AUCUNE ARME
Arme dans l'inventaire : I- AUCUNE ARME
Munitions 1 :
Munitions 2 :
Munitions 3 :
Competence 1 : JERRICAN 0
Competence 2 : CIGARETTE 0
Competence 3 : Aucune Compétence Active
Compétence 4 :
Crédits avatar/images :
Messages : 1679
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 02/06/2016
Escouade Bravo
le Mer 30 Nov - 12:54

Identité
Personnage:
Spécialité: Médecin
185 / 250185 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 10/12N/ACOMPOSANTS ELECTRONIQUES 0VETEMENT 3
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0Métal réutilisable 0N/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AM- AUCUNE ARMEtestACC - AucunACC- AucunPOIGNÉE- AucuneDEVANT- AucunSOUS- AucunM- AUCUNE ARMES- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0CIGARETTE 0Aucune Compétence Active 1679Masculin02/06/2016
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
19x2=38



All the survivors
Singing in the rain

RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
185 / 250185 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 1
0/12
N/A
COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
VETEMENT 3
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable 0
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
M- AUCUNE ARME
test
ACC - Aucun
ACC- Aucun
POIGNÉE- Aucune
DEVANT- Aucun
SOUS- Aucun
M- AUCUNE ARME
S- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
CIGARETTE 0
Aucune Compétence Active
1679
Masculin
02/06/2016
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
Aller à la page : Précédent  1, 2

CLIQUER POUR AFFICHER/CACHER LA RÉPONSE RAPIDE