Fuel du générateur
État du filtre à air

Recoller un coeur brisé [Colin & Jonathan]
le Lun 29 Aoû - 3:10
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
They're signing...

Tôt ce matin, Tamara s’était réveillé à bout de souffle. Elle s'était brusquement redressée et, pendant qu’elle cherchait son air, les images de son cauchemar revenaient. Car, oui, malgré elle, les évènements de la veille l’avaient marquée. Elle croyait s’être défoulée pendant son entraînement quotidien en défonçant le punchingball, mais le mauvais rêve de la jeune fille en disait autrement. Mauvais ? On pourrait pourtant croire que non, finalement, rêver de sa petite sœur bien en santé n’est pas un si mauvais rêve, mais dans le cas de Tam, c’était un véritable cauchemar. Assise sur son lit, elle effaça les larmes qui perlaient au coin de ses yeux d’un geste sec de l’avant-bras et descendit au bas de l’échelle du lit superposé. Une fois qu’elle eut posé les pieds au sol, une voix lui chuchotant la fit se figer comme la glace.

Hey Tamara, vous allez bien ? Que se passe-t-il ? Avez-vous besoin d’un verre d’eau ou euh d’autre chose ?

C’était Colin Walker, le mécano de l’équipe. L’allemande ne répondit pas tout de suite. Heureusement qu’elle lui faisait dos, parce que dans le cas contraire, il assisterait au regard paniqué de la blonde. Intérieurement, elle espérait très, très, très fort qu’il ne l’avait pas vu pleurer. Si quelqu’un devait la voir en état de faiblesse, plus jamais cette personne ne pourrait la prendre au sérieux et s’appuyer sur elle, croire en sa force ! Afin de se calmer, Tamara inspira longuement avant d’expirer doucement. Ce n’était qu’un ridicule cauchemar. Ça n’était pas plus différent que les autres nuits. Elle se retourna finalement pour répondre au mécanicien (en changeant de sujet, technique efficace pour se sauver de questions dont on ne veut pas répondre), d’un ton bas, doux et calme, sans afficher la moindre émotion.

Pourquoi tu me vouvoie ? Je suis plus jeune que toi…

Elle s’adossa ensuite contre l’échelle et resta pensive quelques secondes. Ce rêve… Avait fait remonter une grande tristesse, mais surtout une immense panique. Le fait de revoir sa sœur en parfaite santé lui rappelait la douleur de ses pertes, mais qu’en était-il de cette peur viscérale ? Était-ce ce désir ultime de ramener les survivant au bercail sans la moindre égratignure et, sachant que sa famille y est restée quelques jours plus tôt, ce désir c’était transformé en panique ? Tout cela ne lui rappelait que trop bien les évènements d’hier. Elle décida d’en parler à son collègue, toujours sur le même ton. Elle sentait qu’elle pouvait lui en parler.

Colin… Hier, j’ai secouru un survivant blessé qui débarquait tout juste de… dehors.

C’est vrai ? Comment va-t-il ? Il lui est arrivé quoi ? Comment vous sentez-vous ? Ce n’était pas trop dur ? Il vous a dit des choses sur ce qu’il y a dehors ?

Oulla, doucement sur les questions, veux-tu ? Et arrêtes de me vouvoyer… Je comptais lui payer une petite visite.

Oh oui, pardon je suis un peu trop curieux ! Ah une visite ? Je peux venir avec vous s’il vous plais ? Si ça ne vous dérange pas bien entendu.

Suis-moi, tu lui poseras tes questions. Ça peut nous être utile. Mais reste silencieux, il est encore tôt.

Et c’est ainsi que Tamara parti avec son compagnon Colin en direction de la salle de soin. Dans quel état se trouvera donc cet inconnu ? Tiens, il ne faudra pas qu’elle oubli de lui demander son nom.
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
le Lun 29 Aoû - 3:57
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.

Visite dans la salle des soins
d'un survivant.
Tamara & Jonathan
Encore une nuit passée sans vraiment dormir, une nuit où le calme régnait et j’étais perdu seul dans mes pensées en espérant que Morphée veuille bien que je vienne dans ses bras, au final je me suis endormi il était trois heures du matin, je me suis réveillé vers 5h25. Je n’avais rien à faire et je ne pouvais certainement pas sortir maintenant, ça risquerait de réveiller tout le monde dans la chambre, j’ai alors juste pris mon carnet et un crayon, puis ensuite j’ai pris une lampe torche et je me suis mis sous ma couverture et j’ai commencé à dessiner des moteurs, en décrivant chaque pièce, les particularités, après des minutes et des minutes de dessin, j’ai entendu un souffle rapide, ce n’était pas compliqué d’entendre quelque chose vu que nous étions proches, j’ai alors sorti ma tête de la couverture et j’ai vu que Tamara était debout. La seule chose qui m’est venu à l’esprit était : Est-ce qu’elle va bien ? Je n’ai pas vraiment attendu qu’elle remarque que je sois levé, j’ai pris la parole tout simplement, tout en chuchotant pour ne pas réveiller Anar et Madison.

« Hey Tamara, vous allez bien ? Que se passe-t-il ? Avez-vous besoin d’un verre d’eau ou euh d’autre chose ? »

J’ai attendu un petit moment avant une réponse, si je n’étais pas aussi méfiant, je serai allé vers elle pour vérifier qu’elle n’était pas somnambule par hasard, on ne sait jamais.

« Pourquoi tu me vouvoie ? Je suis plus jeune que toi… »

Elle m'a vraiment surprit avec cette question, mais que voulait-elle ? C’était ma chef je ne pouvais tout simplement pas la tutoyer pour le moment, puis on était pas assez proche. Je me suis assis en tailleur sur mon lit en attendant qu’elle reprenne la parole, en espérant que j’ai une réponse à mes questions. Je ne savais toujours pas si elle allait bien ou non et ça ne serait vraiment pas cool qu’elle soit mal. Ouais pas maintenant, ce n’était pas bon. Quand elle reprit la parole je dois avouer que je ne m’attendais pas vraiment à cette réponse, ni même qu’on ait cette discussion, mais tout d’un coup elle piqua ma curiosité.

Après une série de question, sans vraiment de réponse, je me suis levé et je l’ai suivi. On allait voir ce jeune homme dont elle avait sans doute sauvé la vie. Je restai discret comme elle avait demandé, car après tout il était hyper tôt actuellement ce n’était pas vraiment le moment de hurler dans les couloirs.  Nous sommes vite arrivés devant la salle des soins, je me suis juste tourné vers elle un instant avant d’entrée.

« Ah. D’ailleurs, j’essayerai de vou…de te tutoyer, mais sache que je te respecte tout autant hein. »

Sur cette jolie phrase, je me suis retourné et j’ai ouvert la porte, en entrant j’ai vu qu’il y avait deux trois patients, l’apocalypse n’avait épargné vraiment personne. Je regardai chaque patient et d’après ce que j’avais compris, il avait plusieurs blessures et il était brun, jeune, les autres paraissait bien plus âgés et ils n’avaient pas beaucoup de bandage. Je me suis donc rapproché du dernier patient qui avait tout ce que je savais du « survivant sauvé par Tamara », je me suis approché doucement, il semblait encore dormir, après tout il était tôt, puis ses blessures n’étaient pas petites. J’ai juste fait un petit signe de main à Tamara pour lui dire de venir.

Sans doute que sans elle, il serait mort ou alors quelqu’un serai venu, mais bon voilà. Elle lui avait sauvé la vie et d’après un electro-cardioscope tout allait pour le mieux.  Je me suis assis sur une chaise et pris une deuxième pour la mettre à côté de la mienne pour que Tamara puisse s’asseoir et je me suis mis à fixer l’inconnu le temps que celui-ci se réveil. En espérant qu’il ne soit pas tombé dans le coma.
Citation ou autre


RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
le Lun 29 Aoû - 11:16
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Je rêvais. Je me voyais en train de montrer à mes parents mon premier robot. Qu'est ce que j'en étais fier de ce robot. Je l'avait appelé Gipsy car il ressemblait à une araignée. Ensuite je suis passé au moment que j'ai obtenu mon bac avec la mention. Mes parents me prenaient dans les bras, en me donnant la fiche de l'auto-école montrant que je commençais les cours de code la semaine d'après. Le plus beau cadeau qu'on puisse faire à son fils. Je me souvenais aussi de mon BTS. Et puis je commençais à me souvenir de ce voyage en Amérique... Était-il bienfaisant ou non ? Avions-nous pris la bonne décision d'aller dans ce pays de malheur ? Pour l'instant, ce pays de malheur me sauve de la mort... Pendant combien de temps ? Je ne savais point. Et puis je repensa à l'accident... Mais mes capacités émotionnelles avaient atteints leur limites et je me réveilla brusquement. Cela me faisait un coup au cœur, ce n'est pas bon de se réveiller comme ça, il faut laisser le temps au cerveau et cœur de se coordonner.

Où était-je ? Je ne me souvenais plus de rien. Je me rappelait qu'une jeune fille m'avait transporté à un endroit et puis plus rien. Était-ce ce fameux endroit ? C'était une sorte d’hôpital, mais en format miniature. On voit des électrocardioscopes, des gens dans des lits, du blanc partout, des poches de glucose. Et puis je me tournai d'un coup bref et je vis deux personnes. Mes yeux s'agrandissait peu à peu, tout en restant un peu flou. Je ne réveille plus jamais comme ça ! Je reconnaissais la fille d'hier, mon "ange-gardien", celle qui m'avait sauvé la vie. Je lui doit tout à cette fille. Quand j'irais mieux, j'irais voir le chef de ce bunker et je lui demanderais de récompenser cette demoiselle, pour son courage et sa bravoure. Mais il y avait quelqu'un à coté d'elle, un homme ? Son petit copain ? Juste un ami ? Il paraissait plus vieux qu'elle. Tout deux me regardaient comme un étrange objet venu de l'extérieur. Suis-je bête, bien sur que je viens de l'extérieur ! Était-ce quelqu'un qui voulait faire des tests sur moi ? Je commençais à prendre peur. Je voulus me relever mais ce fut impossible, j'avais mal à trop d'endroit. Donc je restai allongé dans le lit et posa ma question:

"Bonjour... Tamara. Enfin je crois que tu t'appelles comme ça, excuse moi de ne plus m'en souvenir. Et vous ? Qui êtes vous ? Que me voulais vous ?"


Je fus de plus en plus paniqué, quelques gouttes de sueur commençaient a couleur sur mon visage balafré de griffures. 
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
le Mar 30 Aoû - 3:55
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
En entrant dans la pièce, Tamara avait observé les alentours en gardant le silence. C’était une salle bien banale avec les odeurs et sons qui viennent avec. Colin avait déjà repéré le petit nouveau et avait tiré deux chaises sur le côté du lit. L’allemande soupira, comme elle n’avait aucunement envie d’attendre que la belle aux bois dormant ne se réveille. Mais bon, elle était venue ici pour une raison et elle n’allait pas repartir sans avoir discuté un peu avec celui qu’elle avait sauvé la veille ! La blonde retourna la chaise et s’y assis de façon à ce qu’elle puisse s’appuyer sur le dossier. Il avait l’air de passer un mauvais moment, lui aussi. Comme tout le monde ici, en fait. Et comme à chaque fois, on ouvre les yeux et la réalité nous frappe. Sa réalité à lui sur le moment, c’était la peur et l’incompréhension.

Bonjour… Tamara. Enfin je crois que tu t’appelles comme ça, excuse-moi de ne plus m’en souvenir. Et vous ? Qui êtes-vous ? Que me voulez-vous ?

Eh bien, lui au moins il la tutoie ! La leader observa rapidement Colin, tentant de le lui faire remarquer. L’espèce de cadran relié aux battements du cœur de la recrue s’accélérait. Il cachait sa peur derrière de la politesse. Tamara n’en fit rien et répondit plutôt à la place de Colin.

Hey, relax, on va pas te manger. Je venais prendre de tes nouvelles. Lui, c’est Colin, un… Ami.

La jeune femme jeta un regard furtif sur Colin, espérant ne pas l’avoir froissé après avoir hésité à déposer un nom à leur relation. Puis, elle continua.

Enfin, t’as l’air d’aller mieux, c’est le principal. Profite de notre présence pour poser toutes tes questions. En retour, on en a quelques-unes à te poser.
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
le Mar 30 Aoû - 13:23
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.

Visite dans la salle des soins
d'un survivant.
Tamara & Jonathan
La panique. Il venait de se réveiller et il commençait déjà à paniquer comme si nous allions le manger pour le repas de midi. Mais d’un côté c’était normal d’avoir peur comme ça. C’était sans doute la première fois qu’il se trouvait dans une telle situation. Se réveiller dans un endroit inconnu, se réveiller avec le souvenir d’avoir eu un accident, ce n’était sans doute pas la meilleure chose, mais maintenant qu’il était là, il devrait être reconnaissant d’avoir réussi à survivre. J’ai regardé rapidement Tamara qui m’a regardé une fois que ce jeune homme avait fini de parler, son regard semblait vouloir dire quelque chose, mais n’étant pas devin j’ai rien capté. Puis quand elle me présenta comme un ami, j’ai un peu sursauté, c’est vrai qu’on se parlait peu, alors qu’elle me présente comme un ami, c’était étrange, mais je n’étais pas contre. C’était même cool que ça vienne de sa part de dire ça. Même si pour le moment nous ne pouvions pas réellement dire que nous étions amis, ça m’allait quand même.

Je me suis juste relever et j’ai tendu ma main naturellement vers le jeune homme.

« Bonjour, moi c’est Colin. Je ne te veux pas de mal..Je n’aurai pas attendu que tu te réveilles sinon. »

Ok, ce n’était vraiment pas rassurant, j’étais trop direct, mais c’était comme ça, j’ai simplement haussé les épaules et je me suis rassis en baillant un peu.

« Si tu as des questions vas-y, moi j’en ai toute une pelle, mais avant tout, as-tu besoin de quelque chose ? Ça ne te fait pas trop mal aujourd’hui tes blessures ? »

J’ai regardé le nouveau, puis Tamara puis je me suis dit qu’elle devait vraiment penser que j’étais curieux, car c’était un peu ce que je lui avais demandé ce matin, alors j’ai juste fait un petit mouvement en secouant ma tête de gauche à droite.

« Ahaha, pardon pour toutes ces questions d’un coup. »

Je me balançais un peu sur ma chaise, j'étais quand même un peu stressé de savoir comment il était arrivé là, ce qu'il avait vu, si tout ce qu'il y avait dehors avait empiré depuis la dernière, s'il avait vu des choses étranges, des corps aussi savoir s'il y a des morts dehors qui n'ont pas pu atteindre le Bunker, c'était vraiment étrange l'époque que nous vivions, mais sans doute était-ce une bonne chose qu'il soit arrivé là, nous pourrons poser nos questions qui nous turlupine depuis un moment.

Citation ou autre


RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
le Mar 30 Aoû - 23:30
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
"Hey, relax, on va pas te manger. Je venais prendre de tes nouvelles. Lui, c’est Colin, un… Ami."

C'était censé me rassurer ? Je venais de vivre la panique ! Il fallait plutôt me proposer des soins, mais pas dire "on ne va pas te manger". Cet endroit était stressant. En plus, elle a hésité en cherchant son mot "ami", situation encore plus stressante. Je continuais à stresser jusqu’à que ce Colin se présente lui-même:

« Bonjour, moi c’est Colin. Je ne te veux pas de mal..Je n’aurai pas attendu que tu te réveilles sinon. »


Il avait raison a cent pour cent. Pourquoi il me voudrait du mal alors qu'il a attendu que je me réveille ? Mon stress diminuait et les battements de mon cœur ralentissaient. Il fallait que je m'excuse de mon emportement passé:

"Saut Colin, je voudrais bien te serrer la main mais comme tu peux voir..."

Je lui fis dévier son regard vers tous les traumatismes que je possédais. J'avais mal partout, il m'était impossible de bouger un muscle. C'était déjà assez dur de parler mais je faisais un effort, pour être entendu et être compréhensible. Il renchaina avec une petite pile de questions à la suite:

« Si tu as des questions vas-y, moi j’en ai toute une pelle, mais avant tout, as-tu besoin de quelque chose ? Ça ne te fait pas trop mal aujourd’hui tes blessures ? »

Oui ! j'avais besoin d'un grand verre d'eau, enfin, s'il en existe encore sur la planète. Je ne plus empêcher ma demande:

"Oh oui ! Je voudrais un grand verre d'eau ! S'il te plait"

Évite de parler fort Jonathan, tu vas finir a phone et tu ne pourras plus parler pendant quelques jours, économise tes forces. Mais il fallait que je parle, que je pose toutes ses questions inexpliquées dans mon cerveau:

"Qu'est ce bunker ? Qui a crée l’apocalypse ? On peut s'en sortir ? Il y a t'il un moyen de détruire ce gaz ?"

Il me fixais. Je sens qu'il avait besoin de moi. Mais pourquoi ? Ne connaissent t'il point le dehors ? Qu'est ce cette "secte". Il me faut des réponses. Oups, je n'avais pas répondu sur l'état de mes blessures, mais bon je pense qu'il a du le comprendre vite...
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
le Dim 11 Sep - 1:26
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Une fois que le patient eu terminé de poser une série de questions, Tamara et Colin s’échangèrent un regard, comme il devenait évident que ce dernier était quelque peu… confus par les évènements et sans doute très fatigué. L’allemande prit l’initiative de répondre au mieux qu’elle le pouvait, malgré le léger manque de clarté.

Le bunker A. C’est… Un bunker. On y prend refuge afin de se protéger de l’apocalypse, comme tu le sais sans doute… Enfin, je ne vois pas comment répondre autrement à cette question. En ce qui concerne la personne qui nous a tous foutu dans ce merdier, je n’en ai pas la moindre idée. Je sais seulement que la Russie est de là que tout a commencé. Peut-on s’en sortir, oui. Tu viens de le faire. C’est aussi pourquoi tu es dans ce lit d’hôpital aujourd’hui, tu te souviens ? Et enfin, pour répondre à ta dernière question…

Dire Truth ♫

La blonde leva un sourcil et balaya les yeux vers le côté, pensive. Jamais cette question ne lui avait traversé l’esprit. Tout le monde ici désire voir ce gaz s’envoler, s’évaporer et ne plus jamais revenir. Cependant, Tamara s’était toujours concentré sur la survie de ses proches ainsi que leur santé plutôt que de combattre cet ennemi invisible. Alors, comment pouvons-nous vaincre quelque chose que nous ne voyons pas ? À cette ultime question, Tamara n’avait qu’une seule réponse, et elle était sombre. Une fois de plus, elle croisa le regard de Colin, consciente qu’il devait sans doute lui aussi se demander la même chose et était sûrement curieux de ce que sa chef allait répondre. Cette-dernière soupira légèrement puis reprit la parole sur un ton aussi sévère que confiant.

La réponse est non. Et je te conseille fortement de te sortir cette idée de la tête. Personne ne peut faire disparaitre une chose qui, en si peu de temps, l’a fait sur presque la totalité de l’humanité. Nous ne sommes pas dans ce bunker pour gagner, mais pour combattre pour notre survie. Aujourd’hui, c’est tuer ou être tué. Tu ferais bien de t’y habituer, et vite.

Ouais. Une réponse très sombre. Mais évidemment, Tamara n’était pas du genre à regarder ses compagnons broyer du noir et désespérer sans rien faire pour les aider à avancer. Afin de conclure en beauté, elle laissa tomber la voix de la raison et laissa parler son cœur. Histoire de redonner aux cœurs gelés l’envie de battre chaudement.

Le futur sera difficile, c’est vrai. Mais ne t’inquiètes pas, tu n’es plus tout seul. Le bunker A compte déjà plusieurs survivants prêts à te tendre la main, et bien sûr, Colin et moi en faisons partis. Alors, encore une fois… Bienvenue au bunker A.
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
le Ven 23 Sep - 9:50
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.

Visite dans la salle des soins
d'un survivant.
Tamara & Jonathan
Il n’allait pas d’être d’une grande aide, c’était peu dire, il semblait bouleversé, un peu choqué par la situation, après tout il venait d’échapper à la mort. Tamara et moi on s’était lancé un regard qui voulait tout dire, elle prit bien vite la parole, elle disait les choses comme elles devaient être dites, moi j’écoutai tout simplement, je n’avais pas grand-chose à dire de toute façon, ce n’est pas comme si j’allais apporter autre chose aux paroles du leader, non loin de là. J’attendais qu’elle finisse de parler pour aller chercher le verre d’eau qu’il m’avait demandé, je suis revenu bien vite et je l’avais déposé sur la petite table où il pourrait atteindre facilement sans qu’il ne se fasse davantage mal. Il demandera de l’aide pour boire plus tard.
Je me suis rassis sur ma chaise, en observant tout dans la pièce, c’est vrai que je n’y étais jamais allé, j’en n’avais jamais eu l’utilité, mais au moins maintenant je sais à quoi ressemble cette fameuse salle des soins. On était là de base pour voir comment il allait, malgré les blessures, il était vivant et c’était le principal, alors j’ai juste hausser les épaules sans vraiment de raison et j’ai soupiré.

« Bien qu’on devrait se dire que c’est chacun pour soi maintenant, sache qu’on sera là si besoin. Comme Tamara vient de vous dire, le Bunker A est là pour toi. N’essaye pas de sortir, n’essaye pas d’enfreindre les règles et surtout essaye de survivre, c’est le principal. »

Je me suis relevé puis je me suis un peu étiré. J’ai jeté un dernier regard vers Tamara puis j’ai regardé Jonathan. Il était temps de partir, il n’allait pas pouvoir répondre à nos questions et nous venons de lui répondre, on avait des choses à faire ce n’était pas le moment de perdre notre temps à papoter de biscuits et des terres détruites par l’apocalypse.

« Maintenant on va laisser te reposer un peu, il vaut mieux pour tes blessures que tu te reposes si tu ne veux pas continuer à souffrir plus. Bientôt tu seras sur pied je pense. Au plaisir de te revoir. Si jamais plus tard tu as besoin d'aide n'hésites pas à venir nous voir, tu as déjà deux connaissances au Bunker, ahah c'est bien. Repose toi bien. »

Une salutation des plus banales, puis maintenant j’attendais juste un petit feu vert pour déguerpir d’ici et rejoindre Madison pour lui dire que j’avais été bien gentil avec Tamara et qu’elle n’était pas si horrible que ça. Au final j'ai juste fait un petit signe de main et je suis parti, si Tamara voulait parler encore, elle le pouvait, mais moi je suis sorti, je voulais arrêter d'entendre les bip bip.

Citation ou autre


RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
avatar
Expérience :
185 / 250185 / 250

Points de vie :
90 / 15090 / 150

Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/12
Gilet Tactique : N/A
Composants électroniques : COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
Sacs : VETEMENT 3
Précision :
0 / 100 / 10

Médicaments : MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable : Métal réutilisable 0
Objet Secondaire :
Equipement 1 : N/A
Equipement 2 : VISION NOCTURNE 0
Equipement 3 : APPAREIL PHOTO 0
Equipement 4 : PEINTURE 0
Equipement 5 : LEURRES 2
Equipement 6 : MINE 0
Equipement 7 : TORCHE 0
Equipement 8 : BANDAGES 0
Equipement 9 : Corde 0
Equipement 10 : N/A
Equipement 11 : N/A
Equipement 12 : N/A
Arme primaire en main : M- AUCUNE ARME
Mod : Skin : test
Mod : Optique : ACC - Aucun
Mod : Chargeur : ACC- Aucun
Mod : Poignée : POIGNÉE- Aucune
Mod : Bouche : DEVANT- Aucun
Mod : Autre : SOUS- Aucun
Arme au corps à corps : M- AUCUNE ARME
Arme secondaire en main : S- AUCUNE ARME
Arme dans l'inventaire : I- AUCUNE ARME
Munitions 1 :
Munitions 2 :
Munitions 3 :
Competence 1 : JERRICAN 0
Competence 2 : CIGARETTE 0
Competence 3 : Aucune Compétence Active
Compétence 4 :
Crédits avatar/images :
Messages : 1679
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 02/06/2016
Escouade Bravo
le Ven 21 Oct - 1:51

Identité
Personnage:
Spécialité: Médecin
185 / 250185 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 10/12N/ACOMPOSANTS ELECTRONIQUES 0VETEMENT 3
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0Métal réutilisable 0N/AVISION NOCTURNE 0APPAREIL PHOTO 0PEINTURE 0LEURRES 2MINE 0TORCHE 0BANDAGES 0Corde 0N/AN/AN/AM- AUCUNE ARMEtestACC - AucunACC- AucunPOIGNÉE- AucuneDEVANT- AucunSOUS- AucunM- AUCUNE ARMES- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0CIGARETTE 0Aucune Compétence Active 1679Masculin02/06/2016
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
12x2=24



All the survivors
Singing in the rain

RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
185 / 250185 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 1
0/12
N/A
COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
VETEMENT 3
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable 0
N/A
VISION NOCTURNE 0
APPAREIL PHOTO 0
PEINTURE 0
LEURRES 2
MINE 0
TORCHE 0
BANDAGES 0
Corde 0
N/A
N/A
N/A
M- AUCUNE ARME
test
ACC - Aucun
ACC- Aucun
POIGNÉE- Aucune
DEVANT- Aucun
SOUS- Aucun
M- AUCUNE ARME
S- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
CIGARETTE 0
Aucune Compétence Active
1679
Masculin
02/06/2016
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES

CLIQUER POUR AFFICHER/CACHER LA RÉPONSE RAPIDE