Fuel du générateur
État du filtre à air

Vilain inside • PV Brittany J. Evans
le Mer 10 Aoû - 17:59
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Vilain inside


   ▬ PV Britt'ney Spears

   
Un terrier. La mère qui, confrontée à l'hostilité extérieure à l'heure de la chasse, rentrait nourrir ses petits. Le corps d'Outsiders était la mère tandis que les habitants du bunker A attendait la gueule ouverte en couinant. Ou bien une fourmilière. Chaque fourmis a un rôle précis, une mission à accomplir jusqu'à sa mort pour le bien commun, l'organisation de cette micro-société orchestrée par la Reine. Mais cette vision du bunker aurait donné trop d'importance au Président – pouvait-on sûrement inclure les haut-gradés – et embellissait l'excès d'altruisme dont était épris les gens en pensant à ce bunker comme une communauté. Elliot, depuis qu'il avait accepté l'invitation à participer à cette joyeuse fourmilière, jouait la carte de l'indifférence. L'habitude d'incarner un citadin individualiste peut-être, ou alors sa propre façon de survivre qui consistait en : ne pas tisser de lien trop fort avec ceux qui pouvaient être frappés par la mort le lendemain. Il frôlait des hommes et des femmes sans en reconnaître le visage, les bousculait parfois en s'excusant pour la deuxième à la même personne ce jour-là sans le savoir, les ignorait pour la plupart, bien qu'il s'était formé un cercle restreint de relations avec les membres de l'escouade Alpha et son queutard d'entraîneur. Son terrier en quelque sorte.

Mais dans le tas informe de visages flous, quelques uns se détachaient, trop nettement pour continuer de les ignorer. C'était le cas d'une jeune femme qu'il avait repéré depuis une semaine. Un jour il l'avait vue, puis il n'arriva plus à en détourner les yeux. Elle était jolie, oui, mais ce n'était ce qui l'accrochait à elle. Elle provoquait un malaise chez lui, une impression de déjà-vu, une obsession de laquelle il ne parvenait pas à se défaire. Après quelques jours, l'évidence qu'elle lui rappelait son passé honteux le fit grimacer lorsque son oreille se tendit alors que des hommes en avait fait le centre de leur conversation. Il apprit qu'elle s'appelait Brittany, qu'elle avait une sœur jumelle, de quoi éveiller les fantasmes des hommes du Terrier – il s'était mis à surnommer le bunker ainsi –, une Outsider également, et une femme bien farouche.

Ce matin-là, Elliot faisait tourner un couteau entre ses doigts en attendant Nikolas, il avait besoin de parler au leader de l'Apha... en tant qu'ami pour lui demander une faveur. Quoi ?! Il n'y a rien de mal à jouer de ses relations. Cependant, Niko allait devoir attendre car l'obsession d'Elliot avait refait surface, un plateau plein à la main, deux tables plus loin, face à lui. Cette façon de trifouiller sa bouffe sans vraiment manger – malgré l'interdiction de rendre un plateau qui ne fut pas vidé – lui était trop familière. Il goûta l'amertume au fond de sa langue et se leva. Oubliant le couteau passant entre ses doigts machinalement, Elliot le fit tomber sur la table de Brittany. Le bruit métallique au contact de la surface solide surprit autant le jeune homme que les personnes alentours qui avaient relevé le nez de leur flageolais en sauce. Il croisa le regarde de la jeune femme, incertain. Que voulait-il lui dire déjà ?

« Tu ne trouves pas ce repas gastronomique à ton goût ? » Non ce n'était pas ça. Toi aussi ça te manque le McDo ? Mais ses lèvres étirées continuaient de remuer pour laisse sortir sa langue. « Tu veux que j'broie ta bouffe pour toi et la mette dans une seringue ? C'est ça ? Tu crois qu'ça passerait mieux, hein ? Non, non, c'est pas c'qu'il te faut... Oh, j'ai une idée ! Et si toi et moi on sortait dehors pour aller récupérer le matos sur les corps en décomposition des junkies de la ville ? J'connais bien le quartier tu sais, ça puait déjà la mort avant la contamination, les occupants sont peut-être réellement devenu des zombies... Mais rassures-toi, ma belle, j'suis certain que tu te fondras parfaitement dans l'paysage ! » C'qui m'a fait arrêter, moi, c'est le roller. Viens, je vais te montrer, tu verras c'est cool ! Et puis ce serait dommage que tu t'abîmes à cause de cette merde, t'es trop belle pour ce monde. « En fait, j'suis même pas sûr que tu puisses sortir. Il paraît que t'es Outsider, mais rien ne me dit qu'tu vas pas gerber sur mes trésors ou qu'tes jambes vont pas flancher une fois qu'on se fera attaquer par des bandits. Une bonne à rien comme toi, qui n'a rien à foutre de tout au point de se détruire elle-même, est un danger autant pour elle que pour les autres. Alors, quand t'auras fini tes conneries, peut-être que t'arrêteras de te demander pourquoi t'as le droit de vivre contrairement à ceux qui rôtissent encore là-haut. » Au début c'est dur, mais ça vaut le coup de souffrir pour retrouver le bonheur de vivre. J'sais pas si j'pourrais t'être d'une grand aide, mais si t'as besoin de quelqu'un je serai là ! Suffit de demander le beau gosse du coin, Elliot. Enchanté.

Le sourire d'Elliot s'effaça complètement. Cette impression de déjà-vu le rendait vraiment mal-à-l'aise. Il se revoyait, tremblant sous ses trois couvertures humides, gémissant, appelant à l'aide, se maudissant. Lui qui affichait toujours une fierté à faire gonfler les chevilles, il était difficile de se remémorer ce moment où même marcher dans une merde l'aurait partiellement purifié. Brittany incarnait ce fantôme qu'il avait enfermé à double tour dans un placard, il voulait s'en débarrasser pour de bon.



   
© El'Riot
   
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
le Jeu 11 Aoû - 1:04
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Vilain inside
ft. Elliot Hawkins

Cela faisait un bon et long moment qu'elle ne s'était pas droguée. C'était à la fois un soulagement, mais aussi douloureux. Pour ne pas penser à cela, elle s'occupait l'esprit de temps à autres. Comme par exemple, aider sa soeur dans une tâche ou encore elle lisait dans sa chambre quand elle n'avait rien à faire.
A cet instant précis, pour ne pas trop y penser, Brittany jouait avec les flageolets qui se trouvaient dans son assiette. Ce n'est pas qu'elle n'aimait pas ça, au contraire. Elle pensait à un moyen d'éradiquer sa dépendance. Oui, éradiquer, c'est bien le mot. Tout irait mieux lorsque ce petit manège serait enfin terminé. La jeune brune laissa échappé un petit soupire de résignation. Qu'est-ce que son enfance lui manquait ainsi que son innocence de l'époque.

Néanmoins, Brittany sursauta dans sa chaise et sortit de ses pensées lorsqu'un bruit métallique se faisait entendre sur sa table, devant elle. La jeune femme leva son visage vers celui d'un jeune homme qui semblait la fixer. Qu'est-ce qu'il lui voulait celui-là ? Elle l'observait quelques instants pendant qu'il semblait totalement perdu. Il était brun aux yeux bleu. Ou était-ce vert ? Peu importe, dans tous les cas elle ne le connaissait pas, fin de l'histoire.


Britt reporta son regard sur sa fourchette, elle était prête à retourner dans ses pensées tandis qu’une voix comme enrouée se faisait entendre à côté d’elle.
Le visage de la brune montrait qu’elle ignorait l’inconnu, cependant ses oreilles l’écoutaient attentivement.

“ Tu ne trouves pas ce repas gastronomique à ton goût ? “

Il n’était tout de même pas venu la voir juste pour lui parler de la nourriture du bunker quand même ? Brittany avait hésité entre lui répondre ou tout simplement l’ignorer. Ce fut la seconde option qui avait remporté la victoire. Toutefois, il reprit la parole.

"Tu veux que j'broie ta bouffe pour toi et la mette dans une seringue ? C'est ça ? Tu crois qu'ça passerait mieux, hein ? Non, non, c'est pas c'qu'il te faut... Oh, j'ai une idée ! Et si toi et moi on sortait dehors pour aller récupérer le matos sur les corps en décomposition des junkies de la ville ? J'connais bien le quartier tu sais, ça puait déjà la mort avant la contamination, les occupants sont peut-être réellement devenu des zombies... Mais rassures-toi, ma belle, j'suis certain que tu te fondras parfaitement dans l'paysage !"

Mais qu'est-ce qu'il lui racontait à la fin ?! Voilà que maintenant il lui parlait de drogue. Un sujet qu'elle ne souhaitait pas abordé ici et surtout qu'elle ne voulait pas entendre. Et surtout, comment il savait qu'elle était une droguée ? En était-il un lui aussi ? Et il l'avait bel et bien comparé à un zombie ou venait-elle de rêver ?! La jeune femme tiqua à ses paroles, elle l'observait de ses yeux bleus et son regard  lançait des éclairs.

"En fait, j'suis même pas sûr que tu puisses sortir. Il paraît que t'es Outsider, mais rien ne me dit qu'tu vas pas gerber sur mes trésors ou qu'tes jambes vont pas flancher une fois qu'on se fera attaquer par des bandits. Une bonne à rien comme toi, qui n'a rien à foutre de tout au point de se détruire elle-même, est un danger autant pour elle que pour les autres. Alors, quand t'auras fini tes conneries, peut-être que t'arrêteras de te demander pourquoi t'as le droit de vivre contrairement à ceux qui rôtissent encore là-haut."

Elle claqua la langue, preuve qu'il l'avait agacé avec son beau discours. La jeune femme posa la fourchette qu'elle tenait encore entre ses doigts fins sur le plateau, avant de croiser les bras devant elle. Son regard glacial ne le lâchait pas.

“Tu as terminé ton speech ? Bien ! Je t'ai laissé parler, car tu es un vrai moulin à parole et que tu avais visiblement des choses à me dire. Bien que je ne te connaisse pas. Avec ton sermon, j'ai cru comprendre que tu étais toi aussi un ancien drogué. N'est-ce pas ? Ou peut-être me serais-je trompée ? Enfin peu importe. Je ne vais pas te contredire quand tu me dis que je ne suis qu'une bonne à rien qui risque de se détruire elle-même ainsi que les autres et que grosso modo, je ne devrais pas être avec les Outsider.”

Brittany se leva doucement de sa chaise tout en posant ses mains frêles sur la table. Elle n'était pas très grande du haut de ses un mètre soixante, l'homme face à elle faisait même une tête ou deux de plus qu'elle. Le ton de sa voix semblait calme et douce, mais on pouvait ressentir qu'il l'avait mise en rogne. Et pas qu'un peu !

“Mais dis moi mon grand, qui es-tu ? Qui es-tu pour juger une personne que tu ne connais pas ? J'espère pour toi que ce n'est pas ta seule manière de te socialiser ici. Sinon, tu es mal parti. Maintenant que je t'ai dis tout ce que je pensais, je vais retourner manger si cela ne te pose aucun problème.”

Maintenant, Brittany avait mal à la tête avec toutes ces âneries, elle joignit le geste et la pensée pendant qu'elle se massait doucement la tempe avec sa main droite. Elle espérait seulement qu'il ne recommencerait pas à la sermonner, sinon elle ne répondait plus de rien.


RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
le Mar 6 Sep - 9:25
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Vilain inside


▬ PV Britt à brac

En proie à un discours dissonant, Elliot éprouvait le besoin de tendre la main à Brittany, la seconde d'après il voulait arracher ses yeux qui ne reflétait rien de bon. Malgré la guerre froide engagée, sa conscience criait qu'il ne cherchait qu'à aider. Mais c'était peine perdue, car un toxico refuse d'entendre le mot « aide » ; un regard de compassion cache uniquement une pitié qui se rit de l'autre, une main amicale n'est en réalité qu'un geste hypocrite qui, tôt ou tard, lâche sa prise pour la faire couler plus bas, une parole douce sonne aussi faux que celle mielleuse d'un politicien. Un jour, Elliot avait été seul face au monde, et la fille qui le méprisait ne devait pas être différente.

C'était tout juste s'il n'entendait pas ses dents grincer alors que ses propres poings se crispaient. Elle reconnaissait être un danger pour les autres et demandait si cela ne lui posait aucun problème... Son attitude était irresponsable. C'était comme si le brun avait parlé d'une autre Brittany, il ne l'avait pas même ébranlée. Elle aurait dû le supplier de l'aider, d'une main secouée de tremblots (comment ça ça existe pas ?!) agrippée au vêtement de son sauveur. Elliot n'était pas moins hypocrite qu'un autre.

Les femmes et leurs migraines, loin d'être une légende. Après avoir l'homme à jour, hors de question de la laisser filer pour un mal de crâne, simulé ou non, quitte à lui défoncer pour la soulager.

« Qui j'suis ? Je suis le seul mec qui en a quelque chose à cirer de te voir faire une overdose le jour où t'auras trouvé de quoi te foutre en l'air pour de bon, ou de nettoyer ta merde quand tu seras trop en manque, ou bien de se prendre une balle dans l'dos parce qu'il a accepté de fermer les yeux et de faire équipe avec une toxico. »

Elliot s'était également levé pour s'élever à la hauteur de la jeune femme, lui parler d'égal à égal. Du doigt, il avait abusé sa patience et son espace intime, avait enfoncé la chair du poitrail, la chair inexistante sous la peau qui dérapait sur l'os onduleux. Ses muscles taillés n'influèrent pas la pensée immédiate de l'éclaireur : une femme chétive. Mais à ne pas sous-estimer. Car même s'il imaginait qu'un coup de vent puisse la casser en deux, il ne doutait pas que s'il essayait de lui tordre le bras elle allait se tordre de rire. Ne jamais sous-estimer une femme qui en a baver.

Le masque de la haine tomba subitement pour celui de l'inquiétude. Plus sincère, il la força à se rasseoir avec lui et se pencha afin qu'elle entende ce qu'il était sur le poids de chuchoter.

« Tu vois ces gars-là ? Ils paieraient cher pour s'amuser avec toi, et ta sœur. »

Avant que Brittany ait l'occasion de faire quoique ce soit, Elliot reprit, plus insistant :

« Obtenir de la drogue n'est pas impossible ici, alors si ces hommes trouvent ton point faible il leur sera facile de faire ce qu'ils veulent. Tu comprends ? Ce bunker, c'est pas un paradis comme on pourrait le croire, on ne connaît personne, on ne sait pas ce que les autres sont capables de faire... Ce qu'ils ont été capables de faire. Je sais ce que c'est, se dire qu'on survivra, qu'on ne cédera pas, mais qu'au final moins d'un gramme te font mentir. »

Elliot lui-même savait comment se procurer de la drogue. Il aurait pu en offrir à la jeune femme, la rendre dépendante et en tirer avantage, mais ce n'était pas ce qu'il recherchait. Que voulait-il exactement ?



© El'Riot
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
le Mar 6 Sep - 13:39
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Vilain inside
ft. Elliot Hawkins

Brittany avait pu assister au changement de comportement du jeune homme. Comment elle le savait ? Tout simplement en observant son visage. Il était passé de quelqu'un de souriant à un visage qui montrait sa colère, son regard en disait long. Ou était-ce plus que ça ?

Elle se doutait bien que ses propos avaient fait mouche, sinon il ne serait pas dans cet état. Est-ce qu'elle était satisfaite ? Plutôt oui.

Néanmoins, cela ne semblait pas suffisant pour le faire partir. Allons bon. Elle sentait qu'elle allait se le coltiner pendant un moment celui-là. Génial comme si elle n'avait pas assez de soucis comme ça !

« Qui j'suis ? Je suis le seul mec qui en a quelque chose à cirer de te voir faire une overdose le jour où t'auras trouvé de quoi te foutre en l'air pour de bon, ou de nettoyer ta merde quand tu seras trop en manque, ou bien de se prendre une balle dans l'dos parce qu'il a accepté de fermer les yeux et de faire équipe avec une toxico. »

Britt l'écoutait attentivement tandis qu'il se levait. Son débit de paroles ne diminuait pas alors qu'il pointa son doigt et il le posa par la même occasion sur elle. Entre son thorax et sa clavicule.

Il croyait l'impressionner ? Elle avait déjà rencontré des types plus costauds que lui. Toutefois, elle fut interpellée.

Il disait qu'il en avait quelque chose à cirer d'elle, était-ce un mensonge ou la vérité ?

Ses doutes furent très vite balayaient quand elle vit le visage de l'homme. Sa colère avait laissé place à… de l'inquiétude ? Alors, là, elle était étonnée ! Un inconnu qui s'inquiétait pour elle, c'était une première ! Britt avait arqué un sourcil sous l'effet de l'étonnement

« Tu vois ces gars-là ? Ils paieraient cher pour s'amuser avec toi, et ta sœur. »

Elle n'avait pas pu s'empêcher de jeter un coup d'oeil vers les hommes dont il parlait dans un murmure après s'être assis. C'était un petit groupe qui riait joyeusement entre eux. Il n'y avait rien de mal, mais elle avait appris avec le temps qu'il fallait toujours être méfiante avec ceux qui l'entouraient. Brittany était loin d'être une ignorante.

Plus d'une fois elle avait entendu un ou plusieurs hommes faire des sous-entendu sur elle et sa soeur. Et généralement, ces gars-là elle les gardait à l'oeil.

Brittany avait voulu dire quelque chose, mais il ne lui laissa pas le temps et il insistait.

« Obtenir de la drogue n'est pas impossible ici, alors si ces hommes trouvent ton point faible il leur sera facile de faire ce qu'ils veulent. Tu comprends ? Ce bunker, c'est pas un paradis comme on pourrait le croire, on ne connaît personne, on ne sait pas ce que les autres sont capables de faire... Ce qu'ils ont été capables de faire. Je sais ce que c'est, se dire qu'on survivra, qu'on ne cédera pas, mais qu'au final moins d'un gramme te font mentir. »

Il avait touché une corde bien épaisse lorsqu'il parlait à la fois de Lynn et de sa dépendance. Cela lui coûtait à la jeune brune, cependant elle devait avouer qu'il avait raison.

Jusqu'à présent, son regard n'avait pas lâché le petit groupe avant qu'elle ne le reporte sur lui. Un regard qui n'était plus glacial.

“J'admets que tu as raison sur pas mal de points. Mais contrairement à ce que tu penses, je ne cherche pas à porter préjudice aux outsider. Même si je ne suis qu'une vulgaire droguée, je veux aussi apporter mon aide à la communauté. Peut-être en partie pour me racheter ? Je ne sais pas.”

Elle ferma les yeux pendant quelques secondes tout en lâchant un léger soupire. Son visage montrait qu'elle s'était calmée, toutefois elle restait sur la défensive.

“ Pour ce qu'il est de ces gars, je les avais repérés il y a un petit moment. Tant que cela reste des paroles cela m'est bien égale et qu'ils ne s'approchent pas de Lynn avec un but en tête. Pourtant, tu oses frapper là où ça fait mal et je reconnais ce que c'est efficace.”

Brittany esquissait un petit sourire en coin à l'intention du jeune homme tout en le regardant dans les yeux. Peut-être un sourire de défi ?  

“Quand je suis arrivé dans ce bunker, la seule pensée qui m'avait habité était que je voulais changer ainsi que de protéger ma soeur et la communauté. Même si cela voulait dire que je devais arrêter de me droguer et ainsi supporter le manque. C'est dur pour moi, mais je dois le faire. Je ne cherche pas d'aide, car je pense que je peux me débrouiller seule. Tu étais sans doute dans mon cas, tu dois me comprendre mieux que personne pour ce genre de choses.”

C'était bien la première fois qu'elle parlait autant à une personne dans cet endroit. Surtout avec ce type ! Elle devait se reprendre et vite. Ses joues s'étaient mis à rougir tandis qu'elle était gênée.

Brittany se mit à toussoter un peu pour reprendre son sérieux. Après tout, deux personnes qui élevaient un peu la voix au début de leur rencontre, notamment un homme et une femme on aurait pu croire à une dispute de couple. Bravo ! Elle se donnait en spectacle alors qu'elle avait toujours été discrète.

“Bref ! C'est bien beau de discuter, mais je ne connais toujours pas ton prénom alors que tu sembles me connaître. Je dois t'avouer que c'est un peu gênant. Et aussi... Je suis navrée de t'avoir... agresser on peut dire. Je n'ai pas spécialement apprécié le ton que tu employais avec moi alors que tu n'es qu'un inconnu.”


RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
le Sam 10 Sep - 21:41
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
VILAIN INSIDE


▬ PV Brigitte

Brittany aurait aussi bien pu parler chinois, être muette, ou encore insulter sa locutrice, l'expression de ce dernier se serait prêté à la situation : yeux plissés et bouche pincée. Plus la peau entre ses sourcils s'ourlait, plus ses capacités auditives s'amenuisaient, contrebalancées par sa vue. C'était comme si on lui avait collé une loupe. Le recul de la colère parti, il voyait à présent la jeune femme de plus près. Tout chez elle était rond, ça lui sautait aux yeux. Les yeux ronds d'une biche, les jouent rondes et rosées d'un poupin, les lèvres rondes d'une poupée, le nez rond d'un bébé, le visage rond qui accentuait le tout. Ses cheveux coupés en carré ne ménageait pas cet effet. Mrs Hawkins aurait déboursé un million pour avoir ce visage associé aux flacons portant le nom de la compagnie. Un caractère prononcé renfermé dans ce visage d'enfant.

Elliot avait engueulé la jeune femme comme une enfant, puis il s'était inquiété pour elle... Cette pensée le fit frissonner. Mrs Hawkins, en grande moralisatrice, avait passé des heures à postillonner sur son enfin pour lui faire comprendre combien il était un être détestable qui avait la chance de partager son oxygène. Elliot se demanda si Brittany avait ressenti ses premières réprimandes de la sorte... La mère s'était-elle inquiété pour son fils un jour ?

Il émergea de ses songes lorsque les joues rondes furent soutenues d'un sourire. Il entendait enfin ce qu'elle avait à dire. « Je fais le serment, ici et maintenant, que je battrai la drogue, et que tu en sois le témoin de droit divin ! » Et voilà tel qu'il le comprenait. Sans le côté chrétien peut-être. Mais cela ne dit pas moins rire Elliot, car cette promesse à elle-même allait se réaliser par le simple fait de l'avoir prononcée à voix haute. Une méthode assez proche des CDs qu'on distribuait aux Drogués Plus Si Anonymes (Dégâts Par Seconde Assurés pour les connaisseurs) qu'il fallait se passer en boucle, prendre confiance en soi, se convaincre qu'on est fort, que la dépendance n'existe que parce qu'on a accepté son intrusion et qu'il est temps de la mettre à la porte. Ce genre de discours. Oui, Brittany donnait l'impression de n'avoir besoin de personne.

Oh, mais qui fuyait du regard et rougissait ? Enfin elle avait succombé aux charmes de son vis-à-vis, du moins Elliot se plaisait à le croire.

« Excuses acceptées. »

C'était à moitié une plaisanterie, on pouvait s'attendre à ce qu'il lui retourne ses excuses, car elle n'avait pas tout à fait tord en disant que son ton avait été inapproprié. Tout n'était qu'une question de point de vue et d'interprétation. Pour Elliot, le ton allait avec les mots, les mots étaient justes, alors aucune raison de s'excuser. Pour l'inconnu, le problème était déjà réglé, non ?

« Tu me blesses en me qualifiant « d'inconnu » ! » fit-il faussement outré, mimant une flèche plantée dans son cœur. « Dire que je pensais que toi et moi, nous avions dépassé le stade d'inconnus depuis longtemps. »

Il écarta ses doigts disposés théâtralement sur ses yeux afin de voir la réaction de Brittany. Il espérait voir un autre sourire, bien qu'il ne se l'avouait pas. Puis, il tendit son autre main, alors posée sur son cœur, et serra celle de Brittany.

« Elliot. Éclaireur de l'Alpha. Enchanté, Brittany. »

Cette présentation sonnait comme une fierté. Regarde qui je suis, garde mon nom dans un coin de ta tête pour qu'il revienne te hanter au moment où tu t'y attends le moins. La drogue écartée du tapis, Prince Elli remontait en selle de son chameau pour conquérir le monde, à commencer par la Brittanie. Joli pays, le peuple n'y était pas très accueillant, mais leur attitude était compréhensible quand on pensait au patrimoine de la région. Elliot aurait aimé s'installer dans ces splendides paysages. Il le garda cependant pour lui.



© El'Riot
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
le Sam 10 Sep - 23:58
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Vilain inside
ft. prince Elli ♥

L'homme avait accepté facilement ses excuses et il avait un timbre de voix qui montrait qu'il plaisantait très légèrement. Brittany ne s'attendait pas à ce qu'il accepte ses excuses, cependant elle n'était pas étonnée qu'il n'en présente pas.

“Tu me blesses en me qualifiant « d'inconnu » ! Dire que je pensais que toi et moi, nous avions dépassé le stade d'inconnus depuis longtemps. »

Il accompagnait ses paroles avec des gestes théâtraux comme si elle lui avait percé le coeur avec une quelconque arme tout en cachant ses yeux bleus ou verts. Elle n'avait toujours pas déterminés leurs couleurs. À cela, les yeux bleus de Britt s'écarquillaient. Était-elle surprise par cette réaction sur joué ? Oui, mais elle se doutait bien que c'était de la comédie.

Toutefois, elle n'avait pas pu s'empêcher de retenir un petit rire face à cette réaction avec un sourire qui ne restait pas très longtemps sur son visage. peut-être trente secondes ?

“Elliot. Éclaireur de l'Alpha. Enchanté, Brittany.”

Et voilà qu'il lui avait pris la main dans la sienne pour lui faire une simple poignée de main. Elle serrait celle-ci instinctivement avec un peu plus de force qu'elle n'aurait souhaité. Il était vrai que jusqu'à maintenant, Brittany voyait Elliot un peu comme un fou. Si elle devait l'associer avec un animal, elle serait pratiquement sûre que ça serait un mélange entre un singe et paon… Drôle de mélange en effet.

Néanmoins, il ne semblait pas méchant le garçon, enfin c'est ce qu'elle pensait sur l'instant. C'était aussi pour ça qu'elle préférait s'en méfier et ne pas donner sa confiance tout de suite.

Il était tellement facile de duper les gens.

“Tu connais déjà mon nom, mais je vais me présenter aussi. Brittany Jane Evans. Je suis la messagère de Delta. Du coup, tu connais mon nom à cause de ces gars-là bas ?”

Une fois qu'elle lui lâcha la main, elle montrait avec un discret signe de tête le petit groupe qu'ils avaient mentionné un peu plus tôt.

“Je préfère te le demander, car je t'avoue que je suis curieuse. Et tu es venu me voir pour me saluer ?”

Le visage de la brune soulevait légèrement un sourcil interrogateur et de la curiosité se lisait dans son regard. Les doigts de sa main droite jouaient un peu avec un collier fin où était accroché un pendentif autour de son cou.

RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
le Ven 23 Sep - 13:03
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
VILAIN INSIDE


▬ PV Britt

Messagère, hein. Il avait toujours vu les messagers comme le dernier espoir d'une mission à scénario catastrophe, le seul qui devait rester en vie quoiqu'il arrive, avant même le médecin, afin de prévenir le Terrier que les autres sont morts. Le rôle du dernier survivant. Du lâche malgré lui. Qui accepterait de survivre à tout le monde sans craindre de perdre le sommeil ? Il en fallait.

Elliot regarda la table des hommes qu'il avait pris pour exemple.

« Ça s'pourrait bien que ce soit eux. »

Il n'en avait pas la moindre idée. Ils ressemblaient à tant d'hommes. Peut-être qu'il les avait rencontrés avant la contamination, peut-être pas. Peu importe que ce soit eux ou d'autres, ce qu'Elliot avait voulu faire passer dans la conscience de la jeune femme n'avait pas l'air de l'avoir atteint comme prévu. Il y aurait toujours des hommes comme eux, dehors ils n'auraient pas été différents des bandits en tirant avantage de ce chaos. La chute de la société avait un prix.

« Non, je suis venu pour... » Elliot énumérait sur ses doigts, sur le point d'exploser de rire en pensant à sa propre approche « … te faire la morale à propos de cette bouffe étoilée, faire de la prévention pour la drogue et faire la connaissance d'une femme. 'Parait que personne l'approcher sans récolter une castration gratuite. C'est vrai cette rumeur ? »

Elliot possédait la caractéristique principale chez le conquérant : un ego surdimensionné. C'était à cause de cet ego qu'il se massait discrètement la main après cette poignée de mains, que son sang affluait à la pensée d'avoir arraché à la demoiselle un petit sourire, et c'était toujours à cause de lui qu'il se retenait de lui proposer d'aller prendre un verre dans un de ces bars dont il connaissait le patron. Dans d'autres circonstances, son offre se serait ajoutée à un petit tour au skatepark où il traînait à ces heures perdues, mais ces endroits n'existaient plus. Petit détail non négligeable quand on voulait inviter quelqu'un à sortir dans ce bunker. Elliot enterrait déjà les rendez-vous à la française, chandeliers et roses, agrémentés de quelques expressions barbares provenant de l'autre côté de l'Atlantique, où il se faisait passer pour le parfait gentleman à en faire oublier ses piercings et la white qu'il s'était tapé la veille, bien que la plupart des filles ne se faisaient pas piéger par son mauvais jeu d'acteur.

Sortir. Passer du temps avec. Elliot voulait être la distraction dont elle avait besoin, tout comme Matt l'avait été pour lui. Et si possible, remplacer sa drogue. Si elle pensait à lui comme elle pensait à une seringue, son ego grandirait encore. Il se dit qu'il était un bel enfoiré.

Mais Nikolas venait juste d'apparaître.

« Je dois y aller. » Il se leva, le regard désolé. « On se voit à l'entraînement. Si t'as oublié ma tête et mon nom d'ici là, je serai le gars qui se paie des murs en testant ses rollers. »

L'index et le majeur braqué sur sa tempe, Elliot rompa - son salut -, et s'en alla rejoindre son ami. Ce fut le repas le plus long qu'il eut depuis son arrivée. Sans s'en rendre véritablement compte, il avait commencé quelque chose avec Brittany et avait besoin de le terminer. Mais quoi ? Ce ne fut que dans son lit le soir qu'il se souvint qui elle était pour lui et la promesse qu'il s'était faite à lui-même.




© El'Riot
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
le Sam 24 Sep - 12:37
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Vilain inside
ft. prince Elli ♥

« Non, je suis venu pour… Te faire la morale à propos de cette bouffe étoilée, faire de la prévention pour la drogue et faire la connaissance d'une femme. 'Parait que personne l'approcher sans récolter une castration gratuite. C'est vrai cette rumeur ? »

Brittany avait pu observer un rictus sur le visage d'Elliot, il semblait être sur le point de rire tout en énumérant son approche. En y repensant, c'est vrai que leur rencontre était quelque peu comique au vu de la situation. Elle avait joint ses mains sur la table face à elle tandis qu'elle ne cessait de le fixer.

Ce genre de rumeur circulait sur elle ? C'est vrai qu'elle avait menacé de castration plus d'une fois envers certaines personnes du bunker. En même temps, ils l'avaient cherché ! Et c'était bien dommage qu'elle n'avait pas pu lui mettre une droite à cet homme ce jour-là, malheureusement la violence était prohibée dans le bunker. Cependant si Elliot voulait voir si la rumeur était vrai, Brittany pouvait toujours y remédier.

“Cette rumeur est un peu exagérée à mon humble avis. C'est vrai que j'avais menacé des hommes de castration plus d'une fois, cependant c'était justifié. Ils m'avaient cherché les bougres…”

Britt s'était mis à regarder dans une autre direction tout en y réfléchissant un peu. Peu après, elle reporta son attention sur le jeune homme qui lui avait remarqué quelque chose dans la grande salle du réfectoire.

« Je dois y aller. On se voit à l'entraînement. Si t'as oublié ma tête et mon nom d'ici là, je serai le gars qui se paie des murs en testant ses rollers. »

Après s’être levait, Elliot lui avait fait un signe de la main tout en se dirigeant vers un autre homme qui se trouvait à quelques tables plus loin. Brittany avait juste fait un petit hochement de la tête avant qu’il ne partait rejoindre son ami. Du moins si c’était le cas.

Un gars qui se mangeait des murs tout en testant ses rollers hein ? Britt se mordait discrètement l’intérieur de sa joue pour ne pas rire en y pensant. Elle imaginait très bien le pauvre gars qui était en train de se payer un mur dans la salle d'entraînement. Cela devait être comique.

La jeune femme avait regardé l’heure sur le cadran de la petite horloge sur le mur face à elle. Le temps avait vite passé ! Britt s’était dépêchée de finir son assiette, il était interdit de le rendre plein, avant d’aller rendre son plateau pour ensuite retourner à ses occupations. Maintenant qu’elle verrait Elliot, elle savait comment réagir face à lui.
Ou peut-être pas.

RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
avatar
Expérience :
185 / 250185 / 250

Points de vie :
90 / 15090 / 150

Niveau : Niv. 1
Espace inventaire : 0/12
Gilet Tactique : N/A
Composants électroniques : COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
Sacs : VETEMENT 3
Précision :
0 / 100 / 10

Médicaments : MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable : Métal réutilisable 0
Objet Secondaire :
Equipement 1 : N/A
Equipement 2 : N/A
Equipement 3 : N/A
Equipement 4 : N/A
Equipement 5 : N/A
Equipement 6 : N/A
Equipement 7 : N/A
Equipement 8 : N/A
Equipement 9 : N/A
Equipement 10 : N/A
Equipement 11 : N/A
Equipement 12 : N/A
Arme primaire en main : M- AUCUNE ARME
Mod : Skin : test
Mod : Optique : ACC - Aucun
Mod : Chargeur : ACC- Aucun
Mod : Poignée : POIGNÉE- Aucune
Mod : Bouche : DEVANT- Aucun
Mod : Autre : SOUS- Aucun
Arme au corps à corps : M- AUCUNE ARME
Arme secondaire en main : S- AUCUNE ARME
Arme dans l'inventaire : I- AUCUNE ARME
Munitions 1 :
Munitions 2 :
Munitions 3 :
Competence 1 : JERRICAN 0
Competence 2 : CIGARETTE 0
Competence 3 : Aucune Compétence Active
Compétence 4 :
Crédits avatar/images :
Messages : 1679
Sexe : Masculin
Date d'inscription : 02/06/2016
Escouade Bravo
le Dim 25 Sep - 16:41

Identité
Personnage:
Spécialité: Médecin
185 / 250185 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 10/12N/ACOMPOSANTS ELECTRONIQUES 0VETEMENT 3
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0Métal réutilisable 0N/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AN/AM- AUCUNE ARMEtestACC - AucunACC- AucunPOIGNÉE- AucuneDEVANT- AucunSOUS- AucunM- AUCUNE ARMES- AUCUNE ARMEI- AUCUNE ARMEJERRICAN 0CIGARETTE 0Aucune Compétence Active 1679Masculin02/06/2016
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
17x2=34



All the survivors
Singing in the rain

RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
185 / 250185 / 250
90 / 15090 / 150
Niv. 1
0/12
N/A
COMPOSANTS ELECTRONIQUES 0
VETEMENT 3
0 / 100 / 10
MÉDICAMENTS 0
Métal réutilisable 0
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
M- AUCUNE ARME
test
ACC - Aucun
ACC- Aucun
POIGNÉE- Aucune
DEVANT- Aucun
SOUS- Aucun
M- AUCUNE ARME
S- AUCUNE ARME
I- AUCUNE ARME
JERRICAN 0
CIGARETTE 0
Aucune Compétence Active
1679
Masculin
02/06/2016
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES

CLIQUER POUR AFFICHER/CACHER LA RÉPONSE RAPIDE