Fuel du générateur
État du filtre à air

Qui a dit que le ménage était sans danger ? [pv Lynn]
le Ven 15 Juil - 21:15
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
Qui a dit que le ménage était sans danger ?
ft. Lynn
Bon sang, Laël, tu peux pas faire attention où tu mets les pieds?

Ce que tu as pu l'entendre cette phrase, ce n'est tout de même pas de ta faute si ta sœur ne rangeait jamais ses affaires. Bon, peut-être que tu n'étais pas le plus attentif non plus quand tu te prenais les pieds dans le tapis pour finir la tête la première par terre. Mais, ce n'était pas entièrement de ta faute de ta faute non plus, ils n'avaient pas à mettre de tapis à cet endroit et puis c'est tout. Ha ! Comme c'était facile pour toi de trouver des excuses à tes maladresses, mais maintenant qu'est-ce que tu penses pourvoir sortir, hein ? Tu veux te plaindre parce que le sol est glissant ? Ok, mais comme c'est toi qui viens de le laver c'est de ta faute. Tu veux essayer d'avancer l'idée que le produit est merdique ? Pas moyen, il lave trop bien pour l'être et de toute façon, il n'y a que ça. Tu pourrais toujours dire que c'est la faute de l'idiot qui a laissé traîner le balai dans lequel tu t'es pris les pieds, mais cet idiot, c'est justement toi. Pas de bol mec, ta chute, tu ne peux te la reprocher qu'à toi-même. C'en serait presque triste, mais le plus chiant, c'est que tu t'es bien fait mal, d'ailleurs, tu ne serais pas en train de saigner par hasard, c'est bien du sang qui te coule devant l'œil ? Quel boulet tu fais, tu trouves le moyen de te blesser en lavant le sol alors que des outsiders parviennent à revenir d'une mission sans égratignure. Tss, petite nature. Bon, ben ne reste pas planté là comme poireau et arrête de regarder autour de toi comme si une solution miracle allait se pointer. De toute façon vue la tête d'ahuri que tu fais, si solution magique il y a, elle est partie complètement désespérée. Sers-toi de ta cervelle un peu, en général lorsque ton personnage est blessé, tu dois simplement lui faire boire une potion de soin, tu dois bien avoir ça quelque part dans tes poches. Hm, bon, si tu n'en as pas, tu peux attendre un peu, dans certains jeu ça guéris au fur et à mesure, c'est peut-être le cas pour toi aussi. Poursuis ton nettoyage, ça va arrêter de saigner, tu verras.

N'oublie pas de lever les pieds en quittant les douches, ça pourrait éviter pas mal de désagréments. Ah et si tu pouvais penser à prendre les produits ménagés que tu as laissés contre le mur vers la porte, je pense que ça te sera utile pour la suite. Un peu comme des munitions dans un jeu de guerre, c'est super utile et jamais, absolument jamais, on laisse tomber celles qu'on trouve. Enfin pour ce que j'en dis, hein. Tiens, une tâche, ok Laël, t'es prêt ? Tu dois virer cette tâche le plus vite possible, peut-être même que tu gagneras un bonus de point si tu parviens à l'ôter en peu de mouvements. Prêt ? C'est parti ! Vas-y frotte, petit, frotte. Ok, la moitié est partie, c'est pas mal, continu. T'as une drôle de tête quand même, tu sais. Un peu comme si tu jouais un moment décisif dans un jeu, c'est qu'une tâche, même pas un sous-boss et à peine un sbi.. ouais bien joué ! T'as pulvérisé ton score, j'en suis sûr. En tout cas, t'as une belle tête de vainqueur, on croirait que tu viens de démolir le score du meilleur joueur. Brave petit. Tu devrais te souvenir que tu n'as pas la moindre idée du temps que mit par les autres agents ménagés. Tu ne sais même pas combien vous êtes, remarque, tu t'en fous un peu, je crois.

Bon, c'est pas tout ça, mais tu dois encore t'occuper de quelques couloirs et tu saignes encore de l'arcade. Faut croire que la méthode patience ne fonctionne pas non plus. Je te dirais bien de ne pas paniquer, mais tu sembles juste complètement... paumé ? Ça doit être ça, on dirait un chiot qui regarde partout autour de lui dans l'espoir de voir apparaître son jouet préféré. C'est mignon les chiots, en tout cas, tu les préfères bébés qu'adultes. Bon, mon lapin, c'est bien mignon tout ça, mais on en était à te trouver une solution, tu te souviens ? Il te reste deux choix : trouver une trousse de soin ou alors trouver un support. Voir un pnj, certains pnj soignent, mais comme certains préfèrent filer des quêtes, ou alors ils ne servent à rien, tu devrais te méfier. Oui voilà, prends cette direction, fait attention dans les escaliers par contre t'es un as pour t'emmêler surtout avec le bazar que tu te balades, d'ici peu, tu devrais tomber sur la salle de soin et il est presque certain que tu trouveras une trousse de soin à défaut d'un pnj. De toute façon, tu peux bien te soigner tout seul, d'accord, tu ne l'as jamais fait, mais ça ne devrait pas être bien sorcier, un truc pour virer le sang et un pansement histoire d'empêcher que du sang ne se remette à couler. Plus simple que super mario !

Te voilà enfin devant la salle de soin, aller fait entrer ta carcasse à l'intérieur, voalaaa. C'est bien. Tu en a même profité pour déposer tes affaires juste à côté de la porte le temps d'ouvrir un peu tout ce peut être ouvert. Tu finiras bien par dénicher ce que tu cherches, même si tu ne sais pas ce que tu cherche hormis un potentiel pansement et un machin pour arrêter le saignement. LÀ ! Oui, bon pas la peine de sautiller sur place, t'as pas trouver un coffre au trésor non plus, juste des trucs qui ressemblent à des pansements. Oh bon sang, Laël, tu étais vraiment obligé de tout faire tomber en attrapant un flacon. D'accord, ce flacon t'intrigue, mais maintenant, il va falloir tout remettre en place et croiser les doigts pour que rien ne soit abîmé ou cassé. MAIS BOUGE BON SANG ! On dirait une poule qui a trouvé un vers, tu tournes sur toi-même pour regarder les dégâts avec ton air de chien battu, mais tu ne fiches absolument rien. Boulet, t'es juste un boulet. Tu te demandais si c'était possible d'être un boulet dans les sims, maintenant, tu sais. Mieux, tu es ce boulet des sims. Toute façon t'a jamais aimé les sims, c'est d'un rébarbatif comme jeu. Bon, aller, tu vas arrêter de fixer stupidement ta bêtise en te mordillant la lèvre, oui ? Humpf, tu devrais bouger ton fessier avant que quelqu'un entre.
TEXTE DECORATIF
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES
le Mer 20 Juil - 18:52
Demander un PNJ pour une quête
Merci de fournir un maximum d'informations. Cliquez ici pour en savoir plus
Merci de ne pas enlever le code présent ci-dessous. Décrivez au mieux votre requête.
L'échec
ft. Laël le Boulet
Le protocole sanitaire. L'essentiel pour une bonne opération. Si seulement c'était le seul facteur de succès d'une opération, la vie serait plus facile. Les mains sous l'eau, le masque déjà sur le visage je les frotte nerveusement. Les quelques minutes deviennent des dizaines. C'est une infirmière qui doit venir me chercher dans la salle de préparation. Derrière mon masque je lui souris poliment. Je dois avoir l'air sûre de moi, ce qui est loin d'être le cas.

Je ne suis pas croyante, mais cette fois là je prie tout les dieux dont je connais le nom. Le patient est âgé et doit subir une intervention à cœur ouvert. Je relis rapidement son dossier. Ventricule gauche. Je soupire et enfile des gants en plastique. A partir de ce moment là, je sais que je ne devrais toucher rien d'autre à part les instruments déjà préparés et la chair de mon patient. L'opération s'annonce déjà difficile. Beaucoup trop difficile pour la chirurgienne sans expérience que je suis. La boule au ventre je souffle un coup. Une détermination nouvelle naît au creux de mon estomac. Mes mains arrêtent de trembler et une sérénité reposante s'impose en moi. Plus de place à l'hésitation c'est l'heure d'opérer. Les portes du bloc s'ouvrent à moi.

[plusieurs heures ont passés]

La blouse tachée de sang, une jeune femme maigre et palote déambule dans les couloirs. Aujourd'hui, son patient est mort. Son masque d'opération pend sur le côté, retenu uniquement par un élastique à l'oreille. Elle ne pleure pas. Non, elle est bien trop choquée. Elle pleurera plus tard, quand elle aura comprit ce que représente son échec. En attendant, elle fixe le vide, en essayant d'assimiler ce que signifie cette défaite face à la maladie.

La première chose que je sens, c'est un poids immense sur mes épaules. La deuxième, c'est l'odeur du sang sur ma blouse et mes gants. La troisième, c'est le goût amer de l'échec. Je ne dois pas rester là. Je regarde autour de moi, cherchant désespérément un refuge. Le compartiment ? Si Brittany est là et qu'elle me voit dans cet état, elle s’inquiétera. Impossible. Mes yeux se fixent sur l'infirmerie. Ça fera l'affaire. Je me lève et déambule jusqu'à la porte. La main sur la poignée, j'entend un grand bruit. Comme si une dizaine d'objet tombaient au sol. Les sourcils froncés, je restais perplexe quelques secondes avant d'ouvrir la porte en soupirant.

Un jeune homme, à peine adulte, le front et les cheveux ensanglantés regardait le désastre, probablement causé par lui même autour de lui. Au sol, des petits flacons étaient brisés. Des précieux médicaments qui auraient pu soignés des patients, détruit par un empoté qui touche visiblement à des choses qu'il ne connait même pas. Je serre les poings et tente de conserver mon calme. Soit il est stupide, soit... Non il est stupide, c'est la seule option que je vois.

" - Tu te rends... Qu'est-ce que tu fiches ici ?"

Une phrase simple et sec, qui aura peut être le pouvoir de le faire parler. Je n'étais pas des plus intimidante, mais avec une blouse tachée de sang, le teint pâle et un air énervé, il aura peut être un peu peur.
Conversion, software version 7.0 Looking at life through the eyes of a tired hub Eating seeds as a pastime activity The toxicity of our city, our city You, what do you own the world? How do you own disorder, disorder Now somewhere between the sacred silence Sacred silence and sleep Somewhere, between the sacred silence and sleep Disorder, disorder, disorder More wood for the fires, loud neighbors Flashlight reveries caught in the headlights of a truck Eating seeds as a pastime activity The toxicity of our city, of our city Now, what do you own the world? How do you own disorder, disorder Now somewhere between the sacred silence Sacred silence and sleep Somewhere between the sacred silence and sleep When I became the sun I shone life into the man's hearts When I became the sun I shone life into the man's hearts Now, what do you own the world? How do you own disorder, disorder Now somewhere between the sacred silence Sacred silence and sleep Somewhere, between the sacred silence and sleep Disorder, disorder, disorder
RESOURCES UTILES
EQUIPEMENT
ARMES ET MUNITIONS
CLIQUEZ SUR UN ELEMENT POUR VOIR SES STATS
COMPETENCES

CLIQUER POUR AFFICHER/CACHER LA RÉPONSE RAPIDE